Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Analyse PESTEL Total

Analyse PESTEL Total

Téléchargement

164 téléchargements

Analyse PESTEL Total

Extrait du document

Téléchargez gratuitement la matrice PESTEL Total. 

Vous y trouverez une analyse complète et précise de l'entreprise Total.

 

Présentation :

 

Total fait partie des 6 plus grosses entreprises du secteur pétrolier et gazier. Total s'occupe de la production, l'extraction de pétrole brut et de gaz naturel jusqu'au raffinage et la commercialisation.

Présent dans plus de 130 pays avec plus de 100 000 salariés et créée en 1924 par Ernest Mercier.

  

 

 

Dans ce document, vous allez retrouver une analyse approfondie de la matrice PESTEL de l'entreprise Total.

 

 

 

 

 

 

Définition Analyse PESTEL :

 

"L'analyse Pestel est un outil marketing permettant de déterminer l'influence que peut avoir le macro-environnement sur une entreprise. L'étude de ce macro-environnement permet d'identifier les facteurs propres à une situation (zone géographique, marché, entreprise, secteur d'activité...) et ainsi être capable de mesurer l'impact de ces facteurs sur une organisation.

 

Le mot PESTEL est un acronyme qui reprend la première lettre de chaque partie de l'analyse :
Politique - Economique - Sociologique - Technologique - Ecologique - Légale"

 

 

 

Plan du document - Analyse PESTEL Total :

 

I. Analyse politique

 

II. Analyse économique

 

III. Analyse socio-culturelle

 

IV. Analyse Technologique

 

V. Analyse environnementale

 

VI. Analyse législtative

 

 

 

➜ Si vous souhaitez voir l'intégralité de l'analyse PESTEL de l'entreprise Total, téléchargez le document ! 

 

 

 

Partie 1 : Analyse Politique

 

 

Avec 31,9 % de l'énergie primaire  consommée en 2016, le pétrole est la source d'énergie la plus utilisée dans le monde devant le  charbon  (27,1 %) et le  gaz naturel  (22,1 %). On surnomme cette énergie primaire « l’or noir ». Elle est utilisée dans tous les secteurs énergétiques, mais c’est dans les transports que sa domination est la plus importante. Comment, dans ce cas, imaginer que les facteurs politiques ne soient pas très importants pour l’utilisation de cette énergie fossile qui est devenue irremplaçable pour le moment dans toutes les sociétés industrialisées !?

 

On se souvient de la guerre du golfe et de cette fameuse opération « Tempête du désert » en 1991, orchestré par les États-Unis dans le cadre d’une coalition sous l’égide de l’ONU. Elle a une nouvelle fois démontré le rôle stratégique et vital du pétrole ainsi que l’imbrication et l’interdépendance entre l’économique et le politique dans ce qui touche à l’or noir.

 

Selon le magazine Alternatives économiques, Total fait partie des entreprises françaises les plus actives en termes de lobbying à Bruxelles pour influencer l’élaboration des lois créées en Europe. La multinationale dépenserait pas moins de 2 millions d’euros annuellement pour ses activités de lobbying et emploierait six lobbyistes permanents, "tous accrédités auprès du Parlement européen". (Chiffres de 2017).

 

En avril 2018, le Journal Le Mondea révélé que le groupe Total avait épaulé le gouvernement du Congo grâce « un opaque montage offshore »pour tromper le Fond Monétaire International (FMI), une institution internationale regroupant 189 pays !

 

En 2018, le gouvernement américain a des sanctions et des menaces envers les entreprises qui continueraient à commercer avec Téhéran. La multinationale française a dû se plier et abandonner ce qui est le plus grand projet gazier du monde.

On voit bien, à travers ses exemples, que l’industrie du pétrole n’est que politique. Les enjeux sont trop importants pour les nations et leurs dirigeants.

 

 

Partie 2 : Analyse Économique

 

➜ Téléchargez l'analyse PESTEL Total gratuitement pour voir la suite

 

 

 

 

 

Partie 3 : Analyse Socio-culturel

 

Les acteurs de l’industrie pétrolière doivent s’adapter aux nouvelles donnes socioculturelles. Aujourd’hui, avec le réchauffement climatique, tout le monde parle du respect de l’environnement, de développement durable… Le diesel est condamné par les politiques pour son côté trop polluant et on ne cesse de parler de véhicule « vert » comme la voiture électrique, d’énergie « verte », comme l’énergie solaire, etc. Le consommateur veut lui aussi consommer « vert » alors que les politiques ne cessent de taxer les mauvais joueurs de l’économie qui se montrent trop polluants.

 

Total suit ce mouvement. Parce que le pétrole est une énergie épuisable et que sa production est tout sauf « verte ». On peut illustrer ce propos avec Sunpower, une filiale de Total, qui, en 2014, a construit la plus grosse centrale photovoltaïque du monde (700 mégawatts) dans le désert de Mojave à 125 km au nord de Los Angeles. On reviendra sur Total et les énergies vertes dans la partie de ce PESTEL consacrée aux facteurs environnementaux.

 

Parmi les facteurs socioculturels, il faut également noter le niveau de compétences des populations des territoires où Total serait susceptible de se développer. En effet, l’entreprise a besoin de main d’œuvre qualifié. Elle doit donc s’assurer de pouvoir trouver un vivier de futurs collaborateurs dont la formation et le niveau socioculturel est en adéquation avec ses attentes au niveau des Ressources humaines.

 

 

 

Partie 4 : Analyse Technologique

 

➜ Téléchargez l'analyse PESTEL Total gratuitement pour voir la suite

 

 

 

 

 

Partie 5 : Analyse Environnementale

 

En 2015, L'Agence internationale de l'énergie a estimé que les émissions planétaires de CO2  provoquées par le pétrole étaient de 11,174  milliards de tonnes. Soit une progression de 31,4 % depuis 1990. Ces émissions représentent 34,6 % des émissions dues à l'énergie, contre 44,9 % pour le charbon et 19,9 % pour le gaz naturel. Il est donc urgent d’agir pour Total. Parce que cela est préjudiciable à la planète mais surtout à son activité de plus en plus décriée par la population et de plus en plus montrée du doigts et sanctionnée par les différents gouvernements.

 

Comme il est écrit sur le site de Total  Contribuer au développement des énergies renouvelables est un choix stratégique autant qu’une responsabilité industrielle. Nous contribuons ainsi à diversifier le mix énergétique mondial en investissant dans ces énergies. Au cœur de notre stratégie : le solaire et les bioénergies ».

 

Un autre exemple pour illustrer les efforts environnementaux de Total ou plutôt le business vert de la multinationale française : le projet Cheers qui vise à mettre en service un nouveau procédé de captage du CO2pour régler le problème de l’azote.

 

 

Partie 6 : Analyse Législative

 

➜ Téléchargez l'analyse PESTEL Total gratuitement pour voir la suite

 

 

 

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

136550 messages 220872 réponses