Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Matrice Pestel Boeing

Matrice Pestel Boeing

Téléchargement

49 téléchargements

Matrice Pestel Boeing

Extrait du document

Téléchargez gratuitement la matrice PESTEL Boeing. 

Vous y trouverez une analyse complète et précise de l'entreprise Boeing.

 

Présentation :

 

Concurrent principal d'Airbus (groupe Européen), Boeing est une entreprise aéronotique et aérospatial américaine. Boeing conféctionne des avions civils mais aussi des engins militaires comme des hélicoptères, des satellites ou encore des fusées. 

  

 

 

Dans ce document, vous allez retrouver une analyse approfondie de la matrice PESTEL de l'entreprise Boeing.

 

 

 

 

 

 

Définition Analyse PESTEL :

 

"L'analyse Pestel est un outil marketing permettant de déterminer l'influence que peut avoir le macro-environnement sur une entreprise. L'étude de ce macro-environnement permet d'identifier les facteurs propres à une situation (zone géographique, marché, entreprise, secteur d'activité...) et ainsi être capable de mesurer l'impact de ces facteurs sur une organisation.

 

Le mot PESTEL est un acronyme qui reprend la première lettre de chaque partie de l'analyse :
Politique - Economique - Sociologique - Technologique - Ecologique - Légale"

 

 

 

Plan du document - Analyse PESTEL Boeing :

 

I. Analyse politique

 

II. Analyse économique

 

III. Analyse socio-culturelle

 

IV. Analyse Technologique

 

V. Analyse environnementale

 

VI. Analyse législtative

 

 

 

➜ Si vous souhaitez voir l'intégralité de l'analyse PESTEL de l'entreprise Boeing, téléchargez le document ! 

 

 

 

Partie 1 : Analyse Politique

 

Les facteurs politiques jouent un rôle important dans l’état de la rentabilité à long terme de la société Boeing dans un pays ou un marché donné. La société Boeing est présente dans plus d'une douzaine de pays dans le secteur des produits et services aérospatiaux/défense et s'expose à différents types d'environnement et de risques liés au système politique. La société Boeing peut analyser de près les facteurs suivants avant d’entrer ou d’investir dans un marché déterminé : stabilité politique et importance du secteur des produits et services aérospatiaux/défense dans l'économie du pays, niveau de corruption, bureaucratie et ingérence dans le secteur des produits et services aérospatiaux/défense par les pouvoirs publics, cadre juridique pour l'exécution des contrats, protection de la propriété intellectuelle, réglementation commerciale et tarifs liés aux biens industriels, partenaires commerciaux favorisés, lois antitrust liées aux produits et services aérospatiaux/défense…

 

Le combat mené entre Boeing et Airbus est également un combat politique entre les États-Unis et l’Europe. Ce dernier peut s’illustrer, par exemple, par l’attribution d’aides étatiques. Des aides octroyées, parfois, en allant à l’encontre des règles régissant le commerce international. Ainsi en 2016, l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) a condamné l’Europe pour aides financières non conformes à Airbus. Quelques mois plus tard, l’OMC condamnait cette fois les États-Unis pour le même délit en faveur de Boeing !

 

Les rapports politiques entre deux pays, entre deux gouvernements, entre deux dirigeants peuvent également avoir un impact sur le développement d’une entreprise comme Boeing. Ainsi, la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine[1], les taxes douanières punitives mises en place par les deux pays, sont susceptibles de provoquer des tensions et des annulations de contrat de commande pour Boeing. Fin 2018, Vinay Bhaskara, analyste pour Airways Magazine, disait à propos des tensions entre la Chine et les États -Unis qu’elles pouvaient « prendre la forme d'annulations de commandes (pour Boeing), peut-être à hauteur de 30 à 40%, avec redistribution à Airbus".

 

En revanche, on peut souligner aussi que Trump a apporté son soutien à Boeing. Ce n’est pas un détail quand on sait que le dirigeant américain veut augmenter la sécurité nationale ainsi que le budget défense. Il faut savoir que le lobbying de Boeing a un budget de plusieurs millions de dollars…

 

Enfin, on remarquera que le marché de la Défense ne cesse d’augmenter suite à des politiques toujours soucieuses de dominer. Les transferts d'armes ces cinq dernières années dans le monde ont atteint un niveau record depuis la Guerre froide (2017).

 

[1]Date de création du document : mars 2019

 

 

 

Partie 2 : Analyse Économique

 

➜ Téléchargez l'analyse PESTEL Boeing gratuitement pour voir la suite

 

 

 

 

 

Partie 3 : Analyse Socio-culturel

 

 

Les consommateurs pour Boeing ne sont pas des particuliers (à de très rares exceptions). Comme on a pu le dire auparavant, ses clients sont des compagnies aériennes, des États ou encore des grosses sociétés spécialisées dans les télécommunications. Aussi Boeing doit connaître les facteurs socioculturels propres à ces entités. Un travail est à faire également sur la population du pays ciblé par rapport au niveau de compétences proposé et son appétence pour les activités syndicalistes.

 

La multinationale américaine doit connaître l’évolution du trafic aérien du pays ciblé, l’état de santé des compagnies aériennes qui existent sur ce territoire, leur volonté de développement. Ce qui l’amène à prendre en compte certains éléments comme l’état de démocratisation des voyages en avion vers des territoires extérieurs. Boeing doit aussi s’assurer que le niveau des revenus de la population lui permet de voyager et que les craintes liées au terrorisme et aux attentats dans les aéroports et les avions ne sont pas des freins au voyage en avion.

 

Ces études sont également à mettre en place par rapport aux sociétés de télécommunication et aux États des pays ciblés (budget dépenses, philosophie et politique guerrières - ex : le président des États-Unis veut créer une armée spécialisée pour l’espace. Boeing doit savoir le montant des importations d’aéronefs et d’engins spatiaux existant sur un territoire.

 

Boeing doit également se soucier du niveau de compétence de la population. Si l’entreprise souhaite se développer sur un territoire, elle doit s’assurer que la population peut répondre à ses attentes en termes de recrutement.

 

Enfin, Boeing doit connaître comment s’organisent les instances politiques de protections des salariés et si la population y est sensible. En effet, si on prend l’exemple des États-Unis, Boeing a souvent maille à partir avec les syndicats.  

 

 

Partie 4 : Analyse Technologique

 

➜ Téléchargez l'analyse PESTEL Boeing gratuitement pour voir la suite

 

 

 

 

 

Partie 5 : Analyse Environnementale

 

 

Différents marchés ont des normes environnementales différentes qui peuvent avoir une incidence sur la rentabilité de Boeing. Même au sein d'un même pays, les États peuvent souvent avoir des lois environnementales différentes. Aux États-Unis, par exemple, le Texas et la Floride ont des clauses de responsabilité différentes en cas d'accident ou de catastrophe environnementale. De même, de nombreux pays européens accordent des allégements fiscaux sains aux entreprises opérant dans le secteur des énergies renouvelables.

 

Avant d’entrer sur de nouveaux marchés ou de démarrer une nouvelle entreprise sur un marché existant, Boeing doit évaluer avec soin les normes environnementales requises pour opérer sur ces marchés et prendre en compte les lois réglementant la pollution de l'environnement, la réglementation sur la pollution de l'air et de l'eau dans l'industrie des produits et services aérospatiaux et aéronautiques, les actions de recyclage, la gestion des déchets dans le secteur des biens industriels, les attitudes envers les produits «verts» ou écologiques, les espèces menacées et protégées, les politiques de soutien à l’utilisation d’énergies renouvelables

 

Il ne faut pas oublier que l’avion est un moyen de transport très polluants. En 2015, les 21 720 aéronefs qui parcouraient le monde ont rejeté près de 705 millions de tonnes de CO2, ce qui correspond à 2,5 % des émissions de CO2 de la planète. Si on considérait l'aviation comme un pays, on pourrait la désigner comme le 7eplus gros pollueur de C02mondial. Quand on sait que les spécialistes prédisent que la flotte mondiale va doubler aux cours des 20 prochaines années…

 

Boeing doit donc offrir à ses clients des avions de moins en moins polluants (diminution de consommation et consommation verte). C’est aujourd’hui son ultime objectif marketing.

 

 

Partie 6 : Analyse Législative

 

➜ Téléchargez l'analyse PESTEL Boeing gratuitement pour voir la suite

 

 

 

 
 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

136550 messages 220872 réponses