Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Le merchandising

2 Avis > Donne ton avis

Le merchandising

Téléchargement

1530 téléchargements

Le merchandising

Extrait du document



 

Plan du document :

 

L’Institut français du merchandising définit le merchandising comme « un ensemble d’études et de techniques d’application mises en oeuvre, séparément ou conjointement, par les distributeurs ou les producteurs, en vue d’accroître la rentabilité du point de vente et l’écoulement des produits, par une adaptation permanente de l’assortiment aux besoins du marché, et par la présentation appropriée des marchandises »

Il peut également être défini comme « l’ensemble des méthodes de présentation et de valorisation des produits dans un espace de vente en livre service ».

 

 

I - Définitions et concepts clés 

 

 

L’assortiment : il est constitué de l’ensemble des produits et services offerts par un distributeur dans son espace de vente; il se caractérise par la largeur (nombre de besoins spécifiques couverts par les familles de produits offert dans le point de vente), sa profondeur (ensemble des choix offerts pour satisfaire un besoin) et sa hauteur (niveau de qualité des produits et des familles de produits offerts par le point de vente).

 

 

Une référence désigne un produit particulier.

 

 

 

Les zones dites chaudes représentent les zones ayant un pouvoir d’appel particulièrement élevé compte tenu des produits qui y sont présentés.

A contrario, les zones froides sont-elles, par nature, peu fréquentées, l’animation de ces dernières y est donc impérative.

 

 

 

La gondole : c’est le meuble de présentation des produits en libre service. A chacune de ses extrémités, la gondole, des emplacements complémentaires appelés «tête de gondole » (TDG) permettent de présenter des produits du rayon temporairement en promotion.

 

 

Le linéaire : c’est une succession d’étagères qui ont une fonction de support des produits présentés à la vente.

 

 

Facing : c’est la longueur du linéaire occupé par un produit. Elle peut être exprimée en nombre de produits exposés ou en mètres.

 

 

Ilôts : emplacement hors des gondoles des présentation des produits.

 

 

Stop rayon : matériel de PLV placé perpendiculairement au linéaire pour attirer l’attention du client sur un produit ou une offre spéciale.

 

 

Kakemono : matériel de PLV accroché au plafond.

 

 

II - Les intérêts en présence

 

 

 

Le merchandising répond aux attentes des trois parties présentes dans la vente :

 

 

Le consommateur : souhaite trouver dans le point de vente un large choix de produits présentés dans un cadre agréable et bénéficier d’informations pour le guider dans son choix.

 

 

Le producteur : désire développer la vente de ses produits bénéficier d’emplacement attractifs dans les linéaires , proposer un nombre important de références de sa gamme et dégager une rentabilité satisfaisante.

 

Le distributeur poursuit deux objectifs:

- L’optimisation de la productivité du magasin par la présentation de produits rentables et à forte rotation

- Le développement et la fidélisation de sa clientèle par l’offre de produits répondant aux attentes des clients.

 

 

 

III - Le contenu du merchandising

 

 

Le merchandising recouvre trois domaines différents :

 

 

- Le merchandising d’organisation consiste à déterminer l’emplacement des différents rayons dans le magasins et à mettre en place une signalétique générale (fléchage, panneaux) dans les rayons et sous-rayons

 

- Le merchandising de gestion a pour objet d’optimiser les ventes par le choix de l’assortiment proposé à la clientèle, la répartition du linéaire entre les différents produits et l’implantation des produits au sein du rayon

 

- Le merchandising de séduction a pour but de développer les achats dits « d’impulsion » par une décoration attractive, un mobilier adapté, une ambiance agréable, une animation du point de vente

 

 

IV - Evolution du merchandising

 

 

Le merchandising évolue aujourd’hui vers une coopération entre producteurs et distributeurs. Cette nouvelle forme de relations est issue d’un constat : chaque partenaire détient des informations spécifiques et complémentaires :

 

 

- Le distributeur connait sa clientèle et les spécificités de sa zone de chalandise

 

- Le producteur dispose d’études concernant les marchés et leur évolution , les attentes des consommateurs, les parts de marchés des concurrents et leur chiffres d’affaires.

 

La mise en commun de ces données permet à la fois d’optimiser la gestion du point de vente et d’offrir un meilleur service au client.

 

 

V - Comment aménager une surface de vente

 

 

Objectifs

 

 

- Assurer un rendement optimal au distributeur en favorisant la vente, en particulier de produits correspondant à des achats d’impulsion et de produits à forte rentabilité;

 

- Faciliter le déplacement du client à l’intérieur du magasin

 

- Minimiser les manutentions pour l’approvisionnement des rayons

 

 

Les rayons doivent être implantés dans un ordre logique pour faciliter les achats de la clientèle. Des offres promotionnelles placées en tête de gondole permettent d’attirer le consommateur vers le rayon.

Une évolution très récente tend à remplacer le traditionnel rayon de vente par les univers de consommation, regroupant dans un même espace des produits.

 

 

VI - L'environnement intérieur et exterieur du magasin

 

 

L’accès au magasin doit être facilité et signalé , l’enseigne attractive et d’une taille suffisamment grande pour être repérée de loin.

 

 

L’esthétique du point de vente : le design du magasin doit être étudié. On peut même recourir à des architectes d’intérieur . Il faut cependant noter que dans l’esprit du consommateur, une décoration raffinée correspond à des marges élevées.

 

 

L’ambiance du magasin : il est nécessaire de créer une ambiance agréable, favorable au déclenchement de l’acte d’achat.

 

 

La signalétique : afin de faciliter la circulation du client dans le magasin, l’emplacement des principales familles de produits dans le magasin doit être signalé par des panneaux visibles de loin, clairs et explicites.

 

 

L’accueil client : un espace d’accueil et d’information peut être aménagé . Il doit être placé à l’entrée du magasin. Des hôtesses sont formés pour répondre aux questions des consommateurs.

 

 

VII - Implantation du produit dans les rayons

 

 

L'implantation du produit est réalisée selon 4 niveaux :

 

 

- Le niveau des yeux : le produt y est vu facilement (produits nouveaux, saisonniers, à fortes marges)

 

- Le super niveau : Possède le "pouvoir" le plus vendeur, il est facilement repéré par le client (MDD, nouveautés)

 

- Le niveau des genoux : le produit est à portée de mains mais le consommateur doit se baisser s'il veut distinguer correctement les références (produits standards)

 

- Le niveau des pieds : niveau le moins vendeur (premiers prix, produits lourds)

 

 

Plan du document

 

 

 

  • I - Définitions et concepts clés 
  • II - Les intérêts en présence
  • III - Le contenu du merchandising
  • IV - Evolution du merchandising
  • V - Comment aménager une surface de vente
  • VI - L'environnement intérieur et exterieur du magasin
  • VII - Implantation du produit dans les rayons

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

TMAB

Très utile pour rafraîchir les notions essentielles.

par - le 16/01/2017
prof2016

Excellent document mais un peu léger. idéal pour présentation

par - le 04/02/2016

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30584 messages 111476 réponses