Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le marketing book

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter
Serious game: le must de la formation ?

L'actualité du marketing vue par des experts

18 juin 2010 | Actualités Publié par Sophie Richard Lanneyrie

Serious game: le must de la formation ?

Publié par Sophie Richard Lanneyrie
0
Salut, je te recommande la lecture de ce document : http://www.marketing-etudiant.fr/actualites/communication-serious-game-formation.php sur digischool Marketing.

Cet article fait suite au 5 précédents de la série “La communication par le jeu (vidéo)“. Découvrez donc vite le 6 ème volet de la saga, qui s’articule autour de la problématique : Comment le serious game devient le “must” de la formation ?

Liens sur les 5 premiers articles de Sophie Richard-Lanneyrie :

ARTICLE 1 : L”in-games advertising” : nouvel outil publicitaire pour les marques.

ARTICLE 2 : L’advergame : un outil de promotion de marque.

ARTICLE 3 : Comment promouvoir sa marque par le biais de l’advergame ?

ARTICLE 4 : Comment le marketing s’engouffre dans la brèche de la “réalité augmentée” ? Le cas de la marque de céréale pour enfants Chocapic.

ARTICLE 5: Comment créer le buzz par le biais de l’in-game advertising et du marketing mobile?

› Résumé des épisodes précédents :

Dans les précédents articles, nous avons vu que les marques avaient, de plus en plus, recours aux jeux vidéo et nous avons étudié « l’in-games advertising » qui consiste à intégrer des insertions publicitaires d’une marque déterminée dans l’environnement de jeux choisis et « l’advergame » en tant qu’outil de promotion d’une marque.

Nous avons également abordé la réalité augmentée en présentant l’exemple de la marque « Chocapic » et montré comment la réalité augmentée devient un élément d’aide à la prise de décision dans l’acte d’achat pour le secteur du e-commerce.

Dans le présent article, nous étudierons le « serious game » et nous montrerons l’importance prise par ce type de jeu au sein des entreprises et dans le domaine de la formation et mettrons en évidence l’émergence de nouvelles techniques.

› I - Qu’est-ce que le « serious game » ?

« Serious game » ou littéralement « jeu sérieux ».  Les « serious games » empruntent à l’univers du jeu vidéo grand public pour répondre à des problématiques d’entreprise tout à fait concrètes.

Des Serious Games pour la formation aux entretiens professionnels, l’évaluation, le management, la gestion d’entreprise, la communication, la sensibilisation, l’entrainement tactique, le pilotage d’avion…il y a peu de secteurs qui ne sont pas concernés par le serious game.  Ils sont nombreux et augmentent chaque jour. Les possibilités du e-learning sont tellement vastes !

Mais peut-on dissocier la notion de plaisir d’un jeu quel qu’il soit ?

Bien sûr que non et celle-ci reste très marquée dans les « serious game » qui allient convivialité et amusement, reliant ainsi le ludique et l’éducatif.
« Il n’est pas de bonne pédagogie qui ne commence par éveiller le désir d’apprendre », a dit François de Closets.
Et l’objectif d’un « serious game » est bien d’éduquer en favorisant l’apprentissage par le biais d’un format nouveau et innovant.

Il suffit de regarder l’extension de ce type de pratique au sein des entreprises avec le développement, par exemple des « serious games » dans le cadre des journées de recrutement, par exemple, on les trouve, de plus en plus, dans les journées « pass-emploi ».

› II- Développement du serious game aux Etats-Unis et dans le monde

Né aux Etats-Unis dans les années 1970, le Serious Games connait un véritable essor au milieu des années 1990. C’est à cette époque que le secteur de la défense américaine a développé, par ce biais, des simulations virtuelles appliquées.  Les entreprises américaines ont suivi le mouvement et restent en avance sur le marché européen, certaines présentent des retours d’expérience remontant à 2003 ou 2004 !

La France affiche un retard sur les pays anglo-saxons dans l’usage des « serious games », mais l’écart tend à se réduire.  Ce retard s’explique par une différence culturelle : contrairement aux anglo-saxons qui ont le goût de la « joke » durant les réunions de travail, le Français n’a pas l’habitude de faire passer une connaissance par le jeu. Il faut donc faire évoluer les mentalités.
La popularité montante des consoles de jeux et l’arrivée des jeux vidéo intellectuels, comme « les Sims », ou comme « le poker » (très prisé par les cadres et les dirigeants) contribue à faire évoluer les esprits et à réhabiliter le jeu au sein de la population.

A cela s’ajoute l’arrivée, sur le marché du travail, d’une nouvelle génération d’employés, baptisée ”génération Y“.  Une tranche d’âge née entre la fin des années 70 et le milieu des années 90, autrement appelée « digital natives » parce que c’est une génération qui a grandi à l’ère de l’informatique, du téléphone mobile et d’internet. Elle baigne dans la culture de la communication Web, et même Web 2.0.  !

Il y a fort à parier, dans ces conditions, que le « serious game » se développe, de plus en plus, au sein des services de formations des entreprises.

› III- Principe de la démarche

Ce type de jeux participe à une démarche générale de recherche de l’enseignement ludique. Un concept que l’éducation nationale utilise depuis longtemps en complément des méthodes traditionnelles d’enseignement.

En France, les grands groupes qui s’intéressent aux Serious Games cherchent à faire face à certaines lacunes que les formations traditionnelles ne permettent pas de combler.
La philosophie de l’approche par le jeu est de rendre plus interactive et aussi attractive des sessions de formation à distance, sur des thèmes parfois complexes ou rébarbatifs.
N’oublions pas que les notions développées par le jeu vidéo sont l’apprentissage, la convivialité et l’attractivité.
L’idée de base est que le jeu, par le biais de scénarii divers, doit reproduire des situations spécifiques que les individus sont susceptibles de rencontrer dans l’entreprise : entretien embauches ou entretiens annuels,  réunions…etc.

Dans ce type de jeux, tout est passé au « peigne fin » : attitude du manager, moral du salarié…Ainsi dans le cas d’un entretien virtuel, le manager choisit de laisser parler son interlocuteur ou de prendre l’initiative, de réfuter ses propos ou de les valider…etc.
De nombreuses entreprises développent des jeux vidéo autour de la formation et du management : Air France, BNP Paribas, L’Oréal, Axa, SFR, IBM…et d’autres grands groupes se sont engagés dans des projets visant à exploiter le jeu vidéo au profit de la formation.

De nombreuses entreprises ont compris l’importance du serious games et n’hésitent plus à avoir recours au e-learning dans le cadre de leur activité.
De leur côté, les universités font aussi appel aux jeux vidéos et aux simulations pour de la simulation d’entreprise, pour l’apprentissage de l’anglais en s’amusant ou pour mener des expériences dangereuses ou peu praticables en raison de matériaux rares.

› IV- Objectif de la démarche de création d’un serious game

Pourquoi créer un « serious game » ? Pour rendre plus interactives les sessions de formation à distance (e-learning).

Car il faut bien le dire, le développement du e-learning développe des trésors d’innovation de la part des spécialistes du secteur qui rivalisent en ingéniosité.

Les plateformes e-learning sont de plus en plus présentes sur les sites de formation, d’enseignement, voire chez les éditeurs scolaires.

Du côté des éditeurs de ”jeux vidéo sérieux“, l’objectif est de se « faire un nom », et se renforcer financièrement  pour se lancer dans la production et la commercialisation de serious games à grande échelle.

› V - Cibles

Les responsables formation des grands groupes.
Cœur de cible : les grandes entreprises, ayant potentiellement un budget à consacrer à ce type de projet.

› VI - L’exemple de Sim City

Plus appliqués à l’entreprise, des jeux de gestion de type « Sim City », les « Sims » ou « Capitalism » développent le lien entre jeu vidéo et monde du travail.
Adresse du site des SIMS http://simcitydeluxe.unblog.fr/2008/11/26/sims3-vip/
Sim City est une série de jeux vidéo de gestion dont le but est de créer des villes. Le concept du jeu consiste à construire et à gérer une ville entière. Le jeu compte parmi les précurseurs du genre : c’est un jeu vidéo sans fin !

Le joueur se trouve à la place d’un Maire à la tête d’un budget qui doit aménager un terrain vide en agglomérations de toute taille.
Il doit s’occuper de la création des différentes zones (résidentielles, commerciales et industrielles), de la distribution d’électricité, de la construction des routes, de la distribution d’eau, du traitement des déchets, de la construction des écoles, des hôpitaux, des réseaux de transports en commun ou encore de la gestion du budget municipal…et de tout ce qui fait la richesse de la vie urbaine.

Comme dans la vie réelle, le maire ne peut agir à sa guise. Le Maire doit tout faire pour que sa ville plaise à ses habitants, les Sims, sinon il est renvoyé ! Les administrés peuvent se rebeller, des catastrophes naturelles arriver ou la caisse se vider. Cela permet une durée de vie quasiment illimitée puisqu’aucune ville ne peut être similaire, et le joueur peut ressentir une expérience différente à chaque nouvelle partie.

› VII- Coût d’un serious game

Entre 200 à 300 000 euros.

› VIII- Le serious game et la stratégie marketing

Dans ce contexte, les spécialistes de la formation sont bien obligés de s’adapter à ce nouveau phénomène en inventant de nouveau concept de formation : le « serious game » en est un !

Avec le serious game, il est possible de mettre du ludique dans les plans marketing et communication et de toucher tous les publics, toutes les générations. Et les entreprises l’ont bien compris.

Le caractère immersif du jeu, permis par la 3D, permet d’en faire un support pour la formation (à distance ou e-learning). Il est en effet possible d’adjoindre de la vidéo et, de manière générale, du multimédia. En outre, les communications pouvant s’y dérouler en VoIP ou sous forme “texte”, un formateur peut assurer des formations à distance.
Remarque : cependant le jeu reste encore un complément aux autres actions de la démarche globale de sensibilisation.

› IX- Le serious game sur mobile

De plus en plus de marques ou d’institutions, de tous secteurs, utilisent les jeux interactifs on-line ou sur téléphone mobile comme outils de communication, de promotion ou d’information.

L’objectif est de faire vivre une expérience plus immersive aux mobinautes.

› X- Les différentes formes de serious game

Le serious game peut se développe sous différentes formes :

- des quiz : redonnant ainsi une seconde vie au QCM d’antan : certains quiz peuvent faire gagner des cadeaux ce qui est un facteur de motivation qui favorise l’assimilation du message.
- des concours de cassage de mots de passe par exemple pour voir qui a choisi le plus robuste. Cela a le mérite de mettre en pratique les mécanismes de mémorisation de mots de passe complexes.

Et bien d’autres formes…

› XI- Graphisme des serious game

Animations vidéo, quiz sous forme de jeu flash, scénette, applications d’e-learning aux graphismes soignés, ils visent tous à éveiller la curiosité des utilisateurs

L’important c’est de susciter l’intérêt grâce à un graphisme attractif.

Il y a 2 choses dont il faut tenir compte lors de l’élaboration d’un jeu :

- l’univers de la marque, du produit ou de l’entreprise
- le type de message à transmettre lié au sujet

C’est par le biais du graphisme que le jeu va aider l’utilisateur à franchir la première barrière liée au sujet. Une fois cette étape passée, l’acquisition du discours sera facilitée et il est possible de transmettre les messages, de faire adhérer, de faire prendre davantage conscience des enjeux et des comportements à adopter…

› XII- Une vidéo pour mieux comprendre

Bref résumé de la vidéo : Delphine Guidat, expert SVP dans le secteur de la formation professionnelle, présente le serious game à un client SVP….
http://ressources-humaines.svp.com/2010/03/15/conversation-video-sur-la-formation-connaissez-vous-le-serious-game/
Définition, exemples, avantages et inconvénients, différences avec l’e-learning, marché, coût : retrouvez dans cette vidéo toutes les informations dont vous avez besoin pour envisager cette nouvelle méthode de formation professionnelle.

› XIII- Avenir du marché du serious game

D’après les analyses, le marché aurait, devant lui, un avenir prometteur grâce à ses avantages intrinsèques : formation à distance, facilement reproductible, ludique et appliquée.

Dans l’avenir, la demande de serious games devrait s’accroître.
En Angleterre, par exemple, l’Etat intervient sur le marché en permettant dans le domaine de l’éducation, l’utilisation d’outils électroniques dans les salles de classe, de type tableaux blancs numériques. Cela crée un nouveau marché, et tire les fournisseurs, y compris dans le domaine des « serious games ».
N’oubliez pas d’aller sur mon blog pour plus d’infos : http://blog.francetv.fr/leshumeursdathena/

› XIV- Bonus

1er Cadeau
Rappel : Jouer avec le jeu de rôle « Leelh » !
Un événement ! : Imaginez Lille en 2060, ravagée par une catastrophe sans précédent, ne laissant place à aucune civilisation. 27 ans plus tard, la deuxième génération des survivants tente de reconstruire une civilisation qu’elle n’a jamais connue…
Voici le scénario catastrophe du jeu en ligne « LEELH » développé par 3 DDUO, studio de développement de jeux vidéo et serious games spécialisé dans la 3D en temps réel crée, en mars 2008, par Maxence Devoghelaere et Sacha Stepanian.
Adresse du jeu : http://www.leelh.com/

Maxence  Devoghelaere est ambassadeur de la Créativallée  : http://www.lacreativallee.com/fr/ambassadeurs.aspx
C’est à dire qu’il relaye l’image dynamique du Nord Pas de Calais auprès de l’ensemble de ses interlocuteurs.
Plus d’infos. Relisez mon article sur « la Creativallee »publié sur ce site:http://www.marketing-etudiant.fr/actualites/developper-une-marque-reseau-buzz-internet.php

Donner à la région Nord Pas De Calais la place qu’elle mérite dans le paysage des technologies :
Le Nord-Pas de Calais est classé dans le palmarès des 5 régions de France les plus attractives en matière de TICs.  Ce secteur  emploie 30 894 salariés dans la région (observatoire des TIC 2008, Digiport), la moitié des talents au niveau national vient du Nord-Pas de Calais.
La création numérique représente une douzaine d’écoles, 6 labos, plusieurs centaines d’entreprises employant près de 2500 salariés. Ce secteur devrait même détrôner Paris dans les années à venir ! A suivre…

2ème cadeau

Le jeu « the Mysteries of Genius ! » est toujours en ligne.

Une enquête à l’esprit spéciale : une énigme à découvrir contenue dans des questions présentées, elle-aussi, sous forme d’énigmes et sans que les mots à découvrir ne soient dévoilés ! Mystères, mystères…

Curieux de tenter votre chance et de résoudre l’énigme « The Mysteries of Genius » ?
Cliquez sur le lien suivant et…à vos méninges !!!
Adresse : http://blog.francetv.fr/leshumeursdathena/index.php/2010/02/02/165601-resolver-lenigme-the-mysteries-of-genius

Aidez-moi à découvrir l’énigme et suivez-moi sur la piste de…« the Mystery of Genius !»
A vos méninges !!!

3ème cadeau
Allez visiter ce site…Intéressant…
http://www.educatedearth.net/video.php?id=4047

A bientôt pour d’autres articles sur le marketing et les TICs…
Merci pour votre fidélité !

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

Article 5 : Comment créer le buzz par le biais de l’in-game advertising et du marketing mobile?

Article 4 : Comment le marketing s’engouffre dans la brèche de la “réalité augmentée” ? Le cas de la marque de céréale pour enfants Chocapic.

Article 3 : Comment promouvoir sa marque par le biais de l’advergame ?

Article 2 : L’advergame, un outil de promotion des marques. La communication par le jeu ou Comment les jeux vidéos deviennent des outils de promotion des marques ?

Article 1 : L”in-games advertising” : nouvel outil publicitaire pour les marques.

Sophie Richard Lanneyrie

experte Marketing et Internet

L'auteur de cet article :

Sophie Richard Lanneyrie

experte Marketing et Internet

Le site de Sophie

Tous les articles publiés par Sophie

Les 5 derniers articles de Sophie

Le cross media

Sophie

12 Novembre 2012 | Actualités

Le cross media

0

Notre experte Marketing et Internet, Sophie Richard Lanneyrie, fait le point sur les stratégies cross médias utilisées par les grandes marques.

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet (1/4)

Sophie

15 Octobre 2012 | Actualités

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet (1/4)

0

Notre experte Sophie Richard-Lanneyrie nous présente les différents formats pour faire de la publicité sur Internet tout en analysant les retombées de chaque support. (Partie 1/4)

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet (2/4)

Sophie

15 Octobre 2012 | Actualités

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet (2/4)

Dans cette deuxième partie, notre experte nous décrit ce que sont les bannière simple et expand, le skyscraper, les pops up et under, le flash transparent et le pré-home. (Partie 2/4)

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet (3/4)

Sophie

15 Octobre 2012 | Actualités

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet (3/4)

0

Dans cette troisième partie, nous nous intéresserons au pavé article, au billboard, aux vidéos, aux affiches publicitaires sonores et au publi-rédactionnel. (Partie 3/4)

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet (4/4)

Sophie

15 Octobre 2012 | Actualités

Les différents formats pour faire de la publicité sur Internet (4/4)

Dernière partie de l'article sur les différents formats publicitaires sur internet. Dans cette partie seront présentés l'habillage de site, le corner, la mini bannière, le complément et nous feron...

Les 5 derniers articles

Comment réussir un projet CRM ?

digiSchool marketing

21 Juillet 2014 | Actualités

Comment réussir un projet CRM ?

Notre expert en CRM Frédéric Canevet vous propose un nouvel article dans lequel il vous donne tous ses conseils pour réussir un projet CRM.

Contrôlez votre e-réputation sur le web

digiSchool marketing

09 Avril 2014 | Actualités

Contrôlez votre e-réputation sur le web

0

La gestion de l'e-réputation peut vous permettre d'atteindre différents objectifs : éviter les bad buzz, faire connaître votre entreprise, améliorer la relation client, etc. Dans cet article, Gauth...

IBeacons ou la communication augmentée

digiSchool marketing

13 Février 2014 | Actualités

IBeacons ou la communication augmentée

0

Pour développer la stratégie de communication digitale des marques, Apple a lancé un nouveau système, le iBeacon, qui envoie des messages informatifs aux clients via Bluetooth.

Lier le monde virtuel au monde réel (2/2)

digiSchool marketing

23 Avril 2013 | Actualités

Lier le monde virtuel au monde réel (2/2)

0

Suite et fin de notre article d'expert "Lier le monde virtuel au monde réel". Dans cette deuxième partie, découvrez par quels moyens ou techniques, il est possible de recréer le lien entre physique...

Lier le monde virtuel au monde réel (1/2)

digiSchool marketing

18 Avril 2013 | Actualités

Lier le monde virtuel au monde réel (1/2)

0

Découvrez la première partie de l'article rédigé par notre nouvel expert Julien Rio, qui propose de recréer le lien entre communication "virtuelle" en ligne et communication "réelle" (en magasin)...

Alerte email Tous les articles par mail gratuitement

Une alerte mail par semaine maximum. Vous pourrez vous désinscrire facilement. Aucune publicité.

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30126 messages 110267 réponses