Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

PESTEL SHELL

PESTEL SHELL

Téléchargement

83 téléchargements

PESTEL SHELL

Extrait du document

Téléchargez gratuitement cette matrice PESTEL de l'entreprise Shell. Vous y trouverez une analyse complète et précise de cette grande entreprise.

  

Voir toutes les matrices PESTEL

                                                          

 

 

Plan du document :

 

I. Analyse politique

 

II. Analyse économique

 

III. Analyse socio-culturelle

 

IV. Analyse Technologique

 

V. Analyse environnementale

 

VI. Analyse législtative

 

 

Télécharger le document pour voir la matrice PESTEL en intégralité

 

 

Partie 1 : Analyse Politique

 

Les activités économiques dans le domaine pétrolier et gazier sont intimement liées à la politique du pays détenant ces matières premières. On parle souvent de « malédiction des ressources naturelles ». En effet, ces richesses naturelles créent, dans certains pays, des tensions, des guerres civiles et engendre de la corruption. Aussi, une entreprise comme Shell souhaitant se développer dans un pays doit tenir compte des conflits géopolitiques existants ou susceptibles de surgir. La réussite d’une industrie pétrolière et gazière majeure et dynamique dans divers pays consiste à prendre en compte et analyser les difficultés liées à la stabilité politique et à l’importance des secteurs du pétrole et du gaz dans l'économie du pays : existe-t-il des risques d'invasion militaire ? Quel est le niveau de corruption - en particulier les niveaux de réglementation dans le secteur des matières premières ? Existe-t-il un cadre juridique pour l'exécution des contrats ? Des règlements commerciaux et tarifs liés aux matières premières ? etc.

 

La mission de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) est de coordonner et d’unifier les politiques pétrolières de ses pays membres et d’assurer la stabilisation des marchés pétroliers afin de garantir une économie efficace, un approvisionnement régulier en pétrole pour les consommateurs, un revenu stable pour les producteurs et une juste rémunération du capital pour ceux qui investissent dans l’industrie pétrolière. Les décisions politiques de l'OPEP peuvent avoir une incidence considérable sur les sociétés pétrolières et gazières internationales.

 

Les membres de l'OPEP sont l'Iran, l'Irak, le Koweït, l'Arabie Saoudite, le Venezuela, le Qatar, l'Indonésie, la Libye, les Émirats Arabes Unis, l'Algérie, le Nigeria, l'Équateur, l'Angola et le Gabon. Même pour cette organisation, ses membres ont souvent des intérêts géopolitiques et économiques différents. Par exemple, l'Iran et l'Arabie Saoudite se disputent la domination du golfe Persique et du Moyen-Orient, le Venezuela et le Nigéria ont besoin d'un prix du pétrole élevé en raison de conditions économiques difficiles (dépendance à l'égard des recettes d'exportation du pétrole) et l’Arabie Saoudite, les Émirats Arabes Unis, le Qatar et le Koweït ont besoin d’un prix du pétrole bas pour pouvoir protéger leur part de marché sur le marché mondial du pétrole.

 

Il existe, pour le gaz, une organisation semblable à l’OPEP : le FPEG (Forum des Pays Exportateurs de Gaz ) dont les membres sont l'Algérie, la Bolivie, l'Égypte, la Guinée Équatoriale, l'Iran, la Libye, le Nigeria, le Qatar, la Russie, Trinité-et-Tobago, les Émirats Arabes Unis, le Venezuela, l’Azerbaïdjan, l’Irak, le Kazakhstan, les Pays-Bas et la Norvège. Chaque gouvernement a le droit légal de modifier les taxes nationales sur les bénéfices de l'industrie pétrolière et gazière. Si le gouvernement augmente ces taxes spécifiques, les sociétés pétrolières et gazières peuvent faire face à de nombreux problèmes tels que la baisse des bénéfices, la faisabilité non rentable de projets pétroliers et gaziers coûteux et des implications significatives dans leur future planification stratégique et économique. Enfin, les récentes tendances environnementales mondiales en matière de réduction des émissions de CO2, de réduction de l’utilisation de combustibles fossiles et d’augmentation des sources d’énergie renouvelables dans le bouquet énergétique mondial peuvent façonner l’industrie mondiale du pétrole et du gaz.

 

On le voit, la politique est omniprésente, incontournable et terriblement complexe dans l’industrie pétrolière et gazière.

 

 

Partie 2 : Analyse Économique

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir la suite

 
 

Partie 3 : Analyse Socio-culturel

 

Les facteurs socioculturels concernent les caractéristiques d’une population, que ce soit au niveau démographique, culturel, spirituels, des revenus, du taux de chômage etc. Une entreprise comme Shell doit prendre en considération des éléments.

 

Les mentalités évoluent au niveau du respect de l’environnement, du moins dans les pays développés. L’extraction du charbon et le pétrole est généralement condamnée par ses populations. Le gaz naturel est considéré comme le carburant le plus propre parmi les combustibles fossiles. Un débat politique et social national au sein de la société de nombreux pays riches en pétrole et en gaz posera un jour le dilemme entre la sécurité énergétique/les bénéfices tirés de l’extraction des ressources pétrolières et gazières et la protection de l’environnement.

 

On prévoit une augmentation des niveaux de consommation mondiaux de pétrole et de gaz jusqu'en 2040 en raison de la croissance démographique mondiale et de l’utilisation de plus en plus importante des transports aériens.

 

 

Partie 4 : Analyse Technologique

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir la suite

 

 

Partie 5 : Analyse Environnementale

 

Une entreprise comme Shell doit tenir compte et s’adapter à la législation d’un pays où elle intervient. Elle doit donc être au fait du droit et des réglementations diverses qui régissent le travail, la fiscalité ou encore l’environnement. Les exemples de non respect sont légion pour Shell (liste non exhaustive) :

 

  • En 2008, Shell a été condamnée par l'instance britannique de régulation de la publicité pour publicité mensongère en laissant entendre que ses exploitations de sables bitumeux étaient conformes aux critères de développement durable.
  • En 2014, Shell a été condamnée pour « la plus grande catastrophe pétrolière de l’humanité » après des fuites de pétrole dans le delta au Niger en 2008 et 2009.

  • En 2017, Shell a été condamnée pour corruption dans le cadre d'un contrat pétrolier de 1,3 milliard de dollars au Nigeria

  • - (...)

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

136550 messages 220872 réponses