Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

BTS CG - Trésorerie-Finance Chapitre 10 - Analyse des soldes intermédiaires de gestion et du bilan (partie 2)

BTS CG - Trésorerie-Finance Chapitre 10 - Analyse des soldes intermédiaires de gestion et du bilan (partie 2)

Téléchargement

77 téléchargements

BTS CG - Trsorerie-Finance Chapitre 10 - Analyse des soldes intermdiaires de gestion et du bilan (partie 2)

Extrait du document

Le solde intermédiaire de gestion (SIG) est, avec le compte de résultat et le bilan comptable, un document permettant d'évaluer les performances des entreprises. Le SIG permet d'affiner et de décomposer les différents résultats pour analyser la performance globale et comparer avec les autres entreprises. Voici un document qui vous expliquera comment réaliser un solde intermédiaire de gestion.

 

 

Plan du document :

  • I. La marge commerciale
  • II. La production de l'exercice
  • III. La valeur ajoutée
  • IV. L'EBE
  • V. Le résultat

 

 

 

solde intermédiaire de gestion

 

 

 

 

Partie1 : La marge commerciale

Plus la marge est importante mieux c’est. Elle est égale aux vntes de marchandises auxquelles sont soustraits les coûts d'achats des marchandises vendues.

 

 

 

Partie 2 : La production de l'exercice

Une augmentation de la production de n-1 en n est une bonne chose à condition :

- que la production soit faite avec de bonnes marges (ce que l’on verra plus bas dans les SIG)
- que la production soit essentiellement vendue et non stockée. Il ne sert à rien de produire pour stocker si on n’a pas les débouchés commerciaux

 

 

 

Partie 3 : La valeur ajoutée

Un taux de valeur ajoutée / production qui augmente est un très bon signe. On dit que l’entreprise vend des produits à plus forte valeur ajoutée. 
La valeur ajoutée se calcule de la manière suivante :
Marge commerciale + Production de l'exercice - consommation en provenance des tiers

 

 

Partie 4 : L'EBE

L'excédent brut d'exploitation correspond à :
la valeur ajoutée + subventions - impôts et taxes - charges de personnem

SI l’EBE est négatif, la situation est très grave. L’entreprise n’est absolument pas rentable.
Si l’EBE progresse de n- 1 sur n c’est très bien. Cela montre une amélioration des conditions d’exploitation.

 

 

Partie 5 : Les résultats

Il existe différents types de résultats :

  • Le résultat d'exploitation :  Il doit être positif. Plus il augmente mieux c’est. Cela signifi que les opérations d’exploitation de l’entreprise sont rentables.

  • Le résultat courant avant impôt :  Si le résultat courant avant impôts est supérieur au résultat d’exploitation cela signifi que le résultat fiancier est positif. C’est une très bonne chose. Sinon, c’est normal, le cycle de fiancement et la trésorerie de l’entrave entraînent des frais financier. Il faut cependant que le résultat d’exploitation soit supérieur aux charges financières.

  • Le résultat exceptionnel :  Le résultat exceptionnel par définition n’est pas rattachable à l’activité normale de l’entreprise. Donc il n’est pas significatif.

  • Le résultat de l'exercice :  Il vaut mieux que le résultat de l’exercice soit positif et en progression. Le taux de résultat / Chiffe d’affaires est la marge nette.

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document