Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

BTS - Comptabilité générale Chapitre 1 - Le plan comptable

BTS - Comptabilité générale Chapitre 1 - Le plan comptable

Téléchargement

65 téléchargements

BTS - Comptabilit gnrale Chapitre 1 - Le plan comptable

Extrait du document

Outil merveilleux que ce fascicule présenté en accordéon ou en petit livre. SI, si … Il suffit de décoder son fonctionnement et l’enregistrement comptable n’aura plus de secret pour vous.

Téléchargez gratuitement ce cours de comptabilité pour bien comprendre le fonctionnement du plan comptable

 

Plan du document :

  • I. Généralités
  • II. Exemples
  • III. Quelques repères bien utiles pour débuter
  • IV. Quelques numérotations spécifiques

 

 

 

Partie 1 : Généralités

 

Votre plan comptable est organisé de telle sorte qu’il indique la classe comptable (1 seul chiffre) au compte le plus détaillé (5 chiffres).

  • La classe 1 comprend les comptes de capitaux et autres fonds propres
  • La classe 2 répertorie les immobilisations

 

  • La classez 3 énumère les stocks
  • La classe 4 – la coquine – représente les tiers (les créances et les dettes)
  • La class 5 inventorie les comptes financiers

 

ET C’EST TOUT POUR LE BILAN 

  • La classe 6 concerne les charges – les coûts –
  • La classe 7 concerne les produits

 

ET C’EST TOUT POUR LE COMPTE DE RESULTAT

Si l’entreprise met ses informations selon le critère seul de la classe, elle manquera de détails. Elle doit donc approfondir.

Prenons la classe 6 ; l’entreprise doit choisir un compte, une imputation pour les achats de matières premières.

 

Raisonnement à tenir :

1 – les achats vont en classe 6 puisque ce sont des coûts

2 – 60 concerne tous les achats

3 – 601 convient assez bien puisqu’il indique : achat de matières premières. 

 

Si dans l’entreprise, il y a plusieurs sortes de matières premières, elle peut créer 601100, 601200, 601300 par exemple.

Ainsi plus l’entreprise souhaite de détails, plus elle utilisera de comptes à 5 chiffres. Dans la pratique les logiciels complètent par des 0 pour obtenir les 5 chiffres nécessaires. 

L’entreprise, selon son activité, sa taille créera son plan comptable avec plus ou moins de détails.

 

 

Partie 2 : Exemples

1 - Pour des actions achetées par l’entreprise. Rappel : l’action est une part du capital d’une société.
 

3 possibilités :

La première, l’entreprise pense vendre ces actions très rapidement. Il s’agit donc d’un placement à court terme ; compte 503 au minimum.

La seconde, l’entreprise va les garder longtemps et détient plus de 10 % du capital de la société concernée ; compte 2611 ;

La troisième, l’entreprise décide de garder ces titres longtemps et en possède moins de 

10 % ; compte 2711

 

 

2 – l’entreprise achète du bois. Elle a une double activité. Elle fait du négoce (elle achète et revend en l’état) et elle a une activité de production de meubles.

Activité de production = l’achat de matière première est en 601.

Activité de négoce = l’achat du bois est en 607.

 

 

3 – cette entreprise vend son bois en l’état, elle vend aussi les meubles.

Activité de négoce = la vente est en 707.

Activité de vente de produits finis = la vente est en 701

 

IMPORTANT = 601 et 701, 607 et 707

 

 

4 – achat de timbres d’affranchissement, et achat de timbres fiscaux

Les timbres d’affranchissement sont en 626 frais postaux et de télécommunication. Seule la poste vendait les timbres il y a des années. Si l’entreprise les achète ailleurs, elle les comptabilisera aussi dans ce compte.

Les timbres fiscaux relèvent des taxes et impôts et sont donc dans la classe 63 et de façon plus précise en 635. 

 

 

5 – l’entreprise, prestataires de services, vend 3 sortes de prestations d’aide à la personne

Puisqu’elle vend, il s’agit d’un produit classe 7

C’est une vente = 70

C’est une vente de prestations de services = 706

L’entreprise tient à distinguer le chiffre d’affaires de ces 3 prestations. Elle peut créer

70610, 70620, 70630.

 

 

 

Le plan comptable

 

 

 

Partie 3 : Quelques repères bien utiles

 

Classe 2

Cette classe regroupe les immobilisations. Elles sont distinguées en 3 catégories bien spécifiques :

Immobilisations incorporelles (20), corporelles ( 21) et financières (26 et 17).

 

Classe 3

Les stocks sont toujours la différence :

- entre une quantité achetée et une quantité consommée (utilisée) pour les achats. (vous avez acheté 5 bouteilles d’eau et vous en avez bu 2 ; il vous reste 3 bouteilles en stock.

- entre une quantité fabriquée et une quantité vendue lorsque l’entreprise fabrique.

 

Classe 4 les tiers

Les tiers sont nombreux à jouer un rôle dans la vie de l’entreprise. 

- Il y a ceux à qui l’entreprise doit de l’argent à une date donnée (dette). Les comptes fonctionnent comme les comptes  fournisseurs et leur solde est en général créditeur.

 

- Il y a ceux  qui doivent des sommes à l’entreprise (créances). Les comptes fonctionnent comme les comptes clients et leur solde est en général débiteur. 

 

Classe 5

50 valeurs mobilières de placement = placements financiers à court terme

 

Classe 6  et classe 7 (COMPTE DE RESULTAT) 

 

 

 

 

Partie 4 : Quelques numérotations spécifiques

 

1) Les comptes ayant un chiffre 9 en troisième position fonctionnent en sens inverse du compte de base.

 

Exemples : 609, rabais remises ristournes accordés hors facture d’origine, augmente au crédit. Il doit diminuer le prix d’achat 607,601, 62… qui lui est comptabilisé au débit de la classe 6

607 devient 6097, 62devient 629

607 au débit pour 150 et 6097 au crédit pour 20 donne un coût d’achat de 150 – 20 = 130

 

Le raisonnement est le même pour les comptes 70 et 709.

Ventes au crédit du compte 701 pour 200, remise 50 au débit du compte 7091 donne un montant net des ventes de produits finis de  200 – 50 = 150.

 

2) Le chiffre 8 placé en deuxième position dans la classe 2 des immobilisations indique qu’il s’agit des amortissements.

L’amortissement correspond au calcul de perte de valeur d’un bien immobilisé du fait de son utilisation.

 

TOUS LES COURS DU BTS NRC

 

TOUS LES COURS DU BTS MUC

 

TOUS LES COURS DU BTS CI

 

TOUS LES COURS DU BTS COM

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30575 messages 111466 réponses