Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Stratégie internationale de L'Oréal

2 Avis > Donne ton avis

Stratégie internationale de L'Oréal

Téléchargement

2131 téléchargements

Stratgie internationale de L'Oral

Extrait du document

 

 

 

 

Plan du document :

 

 

PARTIE I : L'environnement : les 5 forces de Porter

      ➣ 1. Intensité concurrentielle
      ➣ 2. Pouvoir de négociation des fournisseurs
      ➣ 3. Pouvoir de négociation des clients
      ➣ 4. menaces de nouveaux entrants
      ➣ 5. Menaces de produits substituables

 

 

PARTIE II : Stratégies

      ➣ 1. R&D et innovation
      ➣ 2. Information et communication
      ➣ 3. Internationalisation
      ➣ 4. L'Oréal, une entreprise responsable

 

 

 

 

 

 

Introduction

 

 

 

 

 

 

 

➜ COURS COMPLET SUR LE DOCUMENT

A TELECHARGER GRATUITEMENT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partie 1 : L'environnement : les 5 forces de Porter

 

Retouvez toutes las atuces des 5 forces de Porter sur digiSchool comerce.

 

1. Intensité concurrentielle

 

L’Oréal semble devoir faire face à une forte intensité concurrentielle : en effet, les concurrents sont nombreux, leur objectif commun étant d’accroître leurs parts de marché en vue de dominer le marché des cosmétiques.

 

Les principaux concurrents directs de l’Oréal sont : Procter et Gamble (Gillette, Herbal Essence, ...), Unilever (Dove, Rexona, ...), Johnson&Johnson (Neutrogena, Vendôme, ...) et Beiersdorf (Nivea, Labello, ...). Ses groupes sont plus diversifiés que l’Oréal qui a plutôt choisit de se spécialiser dans la cosmétologie et la parfumerie.

 

Ainsi, malgré la forte intensité concurrentielle du secteur des cosmétiques, l’Oréal, de par son expérience, sa force de frappe publicitaire et sa renommée, ne semble pas avoir à s’inquiéter outre mesure. Le groupe doit cependant rester vigilant et réactif.

 

 

 

 

2. Pouvoir de négociation des fournisseurs

 

Sur le marché des cosmétiques, les fournisseurs sont très nombreux, ce qui rend leur pouvoir de négociation très faible. De plus, l’Oréal attachant beaucoup d’importance à la qualité de ses produits, les fournisseurs doivent satisfaire cette exigence, faute de quoi ils seront évincés par le groupe.

 

En plus du pouvoir de négociation des fournisseurs, il faut considérer aussi celui des distributeurs. Ils sont eux aussi multiples : grandes surfaces, salons de coiffure, parfumeries, pharmacies et parapharmacies. Le pouvoir de négociation de ces distributeurs est faible en raison du nombre impressionnant de marques que possède l’Oréal. Cette importance le rend, de fait, incontournable sur le marché des cosmétiques.

 

 

3. Pouvoir de négociation des clients

 

En raison de l’étendue du marché des cosmétiques, le pouvoir de négociation des clients demeure faible, notamment en ce qui concerne les prix.

 

Cependant, en raison de l’accroissement de la concurrence sur ce marché, les désirs des consommateurs sont mieux pris en considération : les groupes subissent une sorte de pression pour répondre au mieux aux attentes de leurs clients, sous peine de perdre, sinon, des parts de marché.

 

 

4. Menaces de nouveaux entrants

 

 

➜ RETROUVEZ CETTE PARTIE DANS LE DOCUMENT A TELECHARGER GRATUITEMENT.

 

 

 

5. Menaces de produits de substitution

 

Le risque de l’arrivée de produits de substitution, face à un groupe tel que l’Oréal, est limitée, celui-ci étant suffisamment diversifié pour ne pas être confronté à une telle menace.

 

Le rachat de The Body Shop entre dans cette logique de diversification: en effet, cela a permis au groupe d’être positionné sur l’ensemble des segments du marché des cosmétiques, élargissant sa gamme dans le secteur des produits cosmétiques « bio », respectueux de l’environnement. Il évite ainsi d’avoir à être confronté à la menace de produits de ce type.

 

 

 

 

 

Partie 2 : Stratégies

 

 

1. R&D et innovation

 

La stratégie de l’Oréal se base en grande partie sur l’importance que le groupe donne à sa politique de recherche et développement (R&D), à laquelle il consacre environ 3% de son chiffre d’affaire (contre 1,5 à 1,7 % chez les concurrents).

 

Cette stratégie est ancienne : l’Oréal a toujours innové, ce qui lui confère un avantage considérable et un savoir-faire unique par rapport à ses concurrents. Pour appuyer sa recherche, il dispose de 18 centres de recherche et 13 centres d’évaluation répartis dans le monde entier.

 

En outre, le groupe dépose une multitude de brevets afin de ne pas se faire doubler par ses concurrents : il détient ainsi plus de 20 000 brevets et 674 brevets ont été déposés en 2009, ce qui lui vaut la place de première société française en termes de dépôt de brevets en Europe.

 

Ainsi, la R&D est une composante essentielle de la réussite de l’Oréal : il a su maintenir et développer cet élément clé depuis ses origines, ce qui lui a permis d’entretenir une avance technologique et de se démarquer de ses concurrents.

 

 

2. Information et communication


 

➜ RETROUVEZ CETTE PARTIE DANS LE DOCUMENT A TELECHARGER GRATUITEMENT.

 

 

 

3. Internationalisation

L’internationalisation est au coeur de la stratégie de l’Oréal : celle-ci se retrouve, en effet, dans son portefeuille de marques (européennes, américaines, asiatiques) et dans le fait qu’elle réalise 86% de son CA en dehors du marché français.

 

Cette stratégie d’internationalisation du groupe repose sur deux piliers majeurs afin qu’elle soit réussie : l’acquisition stratégique d’entreprises étrangères (en particulier sur les marchés porteurs afin d’augmenter ses parts de marché sur ce territoire) et la nécessité d’adaptation des produits aux particularismes locaux.

 

Ainsi, la stratégie d’acquisition de l’Oréal se déroule de la façon suivante : le groupe achète des marques locales, les « rénove » avant de les exporter ensuite dans le monde entier.

 

 

 

 

4. L'Oréal, une entreprise responsable

 

L’Oréal s’est engagé à réduire son impact sur l’environnement et son utilisation des ressources naturelles, et promeut une innovation durable en intégrant les principes du développement durable au coeur de ses activités de recherche et développement.

 

De plus, l’Oréal tente de diminuer sa production de déchets et d’améliorer sa politique de recyclage. Ainsi, il est désormais obligatoire d’utiliser, pour les emballages, du carton fabriqué à partir de pâte à papier provenant de forêts gérées durablement.

 

Outre l’environnement, l’Oréal s’engage dans le domaine social, notamment à travers sa Fondation d’entreprise créée en octobre 2007. Celle-ci dispose d’un budget de 40 millions d’euros, ce qui en fait la deuxième fondation de France. Ses trois missions sont : l’aide aux personnes fragilisées, la promotion de la recherche scientifique et l’aide à l’éducation.

 

 

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

maialou

document super intéressant , de qualité et instructif !

par - le 21/02/2016
juju15

Travail d'une grande qualité qui aidera beaucoup celles et ceux qui recherchent des infos sur le groupe L'Oréal

par - le 08/07/2014

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30686 messages 111734 réponses