Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le marketing book

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter
6 Conseils pour réussir sur le Web

L'actualité du marketing vue par des experts

30 novembre 2010 | Actualités Publié par Frederic Canevet

6 Conseils pour réussir sur le Web

Publié par Frederic Canevet
Salut, je te recommande la lecture de ce document : http://www.marketing-etudiant.fr/actualites/conseils-reussir-web.php sur digischool Marketing.
réussir sur le web

Vers la fin de vos études, vous avez le choix entre créer une entreprise, ou trouver un travail en tant que salarié.

Le choix de créer une entreprise n’est pas anodin car cela peut sembler plus difficile (et cela l’est !), mais l’autonomie, le plaisir de créer son propre travail, l’expérience accumulée… le valent largement…
Actuellement, beaucoup d’étudiants veulent se lancer sur Internet, car après tout c’est super simple de créer un site Web… Cependant sans un minimum de réflexion il est très facile d’aller droit dans le mur.
En effet ce n’est pas la même chose que de gagner quelques dizaines d’euros via un Blog, et vivre des revenus générés par un site Web ou la vente de ses prestations.

C’est pourquoi j’ai rassemblé dans cet article 6 conseils incontournables à connaître lorsque l’on est étudiant et que l’on veut réussir sur Internet
Ces quelques conseils sont le fruit de plus de 10 ans à travailler sur le Web, et je vous assure que j’en apprends tous les jours encore !


entrepreneuriat


1 – Gagner un peu d’argent grâce à Internet c’est très facile… En vivre c’est autre chose !

C’est vraiment le 1er conseil à retenir, et le plus important de tous.
En effet c’est à la portée de tout le monde de gagner de l’argent sur Internet.
Des dizaines d’étudiant ont déjà un Blog, et ils mettent quelques pubs Adsense, ils publient quelques articles toutes les semaines… et sans trop de mal ils peuvent gagner 20 à 50 € / mois.

En revanche vivre uniquement de ses sites Internet lorsque l’on fait que cela (c’est-à-dire sans faire du consulting, du développement, du référencement, du Web Design…) c’est une autre paire de manches !
Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Les revenus ne sont pas des bénéfices : pour 100 € de chiffres d’affaires, vous touchez au maximum 80 € si vous êtes auto-entrepreneur (imposition à environ 20%), et seulement 50 € en tant que société (imposition à environ 50% toutes charges comprises).
  • Pour vivre décemment en France, il faut au moins toucher 1 500 € / mois de bénéfices nets (= vos revenus – vos charges)… Cela veut dire faire au moins 3 000 € par mois de Chiffres d’Affaires par mois (soit au moins 100 € / jour). Rappelez vous que votre vie d’étudiant va durer quelques mois après la fin de votre scolarité, mais qu’après vous n’aurez plus les APL, plus de non imposition, la carte SNCF 12/25 … et il va falloir commencer à payer “plein pôt” :
  • Vendre des produits et services, c’est soit faire de l’achat pour la revente, soit produire son propre contenu, soit passer du temps pour créer son propre contenu. Si vous le faites de manière professionnelle cela représente plusieurs heures / jours, ce qui veut dire laisser tomber votre job actuel ou faire du temps partiel… Or il faut continuer à payer votre loyer et à vous nourrir… et au bout d’un moment il faudra bien partir du petit nid douillet de chez Papa-Maman pour être autonome !
  • Maintenir et gérer un site Web coûte un minimum d’argent (hébergement, Adwords…), il faut encore déduire ce montant de votre chiffre d’affaires.

Cette pyramide montre que le modèle publicitaire peut paraitre intéressant (car vous n’avez toute la partie achat/production), mais dans les faits il s’avère qu’il nécessite de faire un volume très important en visites…
Or vivre uniquement de la publicité est extrêmement difficile, car en France le marché publicitaire est moins important qu’aux USA : les articles sponsorisés, les locations de fichiers, les bannières de publicité… sont bien moins payés (en général un article sponsorisé est payé entre 45 à 100 € selon le blog, voire 250 € pour gros blogs ).

Seuls quelques “stars” du web comme Eric de Presse-Citron.net peuvent vraiment gagner de l’argent avec ce genre de deals (c’est environ 1000 € pour un article sponsorisé sur Presse-Citron.net), mais il faut savoir que leurs sites font plus de 20 000 visites / jours, ce qui est extrêmement difficile à atteindre (voir son interview).

Actuellement à peine quelques dizaines de blogueurs vivent des revenus de leurs blogs à 100 % sans faire de prestations à côté.
Par exemple Stagueve de NowhereElse indiquait en 2009 ne gagner quasiment le que SMIC en y consacrant ses jours et ses nuits…
Gardez en mémoire la ruée vers l’or aux USA : durant cette période ce ne sont pas les milliers de chercheurs d’or qui ont fait fortune, mais ce sont ceux qui vendaient des pelles et des pioches qui sont devenus milliardaires…

Frederic CanevetDonc retenez bien que c’est possible de vivre d’Internet en France, mais qu’il y a chaque année beaucoup d’appelés mais très peu d’élus… et souvent ce sont des personnes qui ont 1 ou 2 ans de gestion de site Web derrière eux… Donc COMMENCEZ DES MAINTENANT à monter votre site Web tant que vous êtes étudiant, et apprenez un maximum. Faites comme si vous montiez votre propre entreprise, la transition sera d’autant plus facile.

Vivre du Web nécessite soit de vendre des prestations, soit d’avoir un business modèle clair et savoir comment vraiment gagner de l’argent sur le Web… voire les deux !
Par exemple Olivier Levy du Blog eCommerce à commencé sur le Web en créant un site eCommerce qui vendait du matériel pour les DJ, mais très rapidement son activité principale (et la plus rentable) a été de proposer des prestations de référencement naturel !


2 – Pour commencer à gagner de l’argent sur Internet, un seul site ne suffit pas.

Gagner de l’argent avec l’audience d’un seul site est quasi-impossible… sauf à être un blogueur influent.
Par exemple le blogueur N°1 en France, Eric Dupin de Presse Citron, possède lui plusieurs sites en plus de son vaisseau amiral (Fuzz…), même s’ils bien moins “rentables”.
Il faut plutôt suivre l’exemple d’Otto de Chauffeur de Buzz ( Romain Casolari ) qui est un premier à avoir appliqué cette méthode de développement de sites internet de manière “industrielle” en France.
Il possède une galaxie de plusieurs centaines de sites & blogs avec de nombreux employés pour générer le contenu et administrer ses sites !
Comme on peut le voir sur Societe.com le groupe PlayWeb d’Otto de Chauffeur de Buzz a réalisé en 2008 plus de 580 000 € de CA, et un résultat net de 190 000 €… Pas mal, surtout que c’était il y a 2 ans déjà !

Plus proche de nous, notre partenaire Boris de MaBoiteCartonne.com a également adopté cette même stratégie avec un réseau de blogs, forums… sur plusieurs thématiques car vivre d’un seul site Web est très difficile.
Cette stratégie d’avoir plutôt des dizaines de sites plutôt qu’un seul est logique : il bien plus facile de faire 500 € sur 5 blogs, que 2500 € sur 1 seul blog.

Pour ConseilsMarketing.fr, nous avons environ 30 sites, avec seulement 5 qui rapportent vraiment de l’argent et du trafic intéressants tous les mois, les 25 autres sont sur des micro-niches.
Il est donc plutôt recommandé de créé des sites sur des micro-niches avec parfois seulement 2 pages pour vendre 1 produit, mais visant un public hyper ciblé.

En revanche, dans des secteurs concurrentiels avec une très forte recherche naturelle (souvent les sites pour les particuliers) il faudra plutôt écrire plusieurs centaines de pages avec comme objectif de générer du trafic et de monétiser via les publicités classiques (Adsense…).
Dans ce cas l’objectif n’est pas de faire du ciblé, mais générer une masse de contenu et miser sur le volume.


3 – Il n’y a pas de méthode miracle pour réussir sur internet.

Des dizaines de sites internet vantent des méthodes « miracle » pour réussir sur internet en 24h, sans rien faire, en investissant 100 €… le plus souvent en vous proposant de parrainer d’autres personnes (MLM).
Il faut être clair : CE SONT DES ARNAQUES PURES ET SIMPLES
Il n’y a pas de méthode miracle, et il faut beaucoup de travail et du temps pour réussir sur internet (ou avoir un maximum de chance).

Ensuite il est indispensable de savoir que chaque situation, chaque marché est différent.
Ce qui fonctionne dans un secteur ou pour une personne n’est souvent pas adapté pour d’autres situations.
Si vous êtes bon rédacteur vous pouvez réussir avec un blog, mais ce ne sera pas le cas d’une personne qui est nulle en orthographe ou qui n’a pas d’expérience dans un secteur d’activité.
Si vous êtes un bon développeur vous pourrez optimiser des sites Web pour le référencement, alors qu’un novice ne pourra pas faire mieux que vous…

Vous devez jouer sur vos forces et les exploiter au maximum, et non pas essayer de combler vos défauts à marche forcée comme par exemple tenter de devenir programmeur et créer votre propre site Web alors que vous n’y connaissez rien…
Il vaut mieux vous concentrer sur vos forces (connaître les besoins des clients et le marché, savoir acheter…) et sous traiter la partie Technique ou Marketing.

De même il y a toujours des outils à la mode (Twitter, Facebook..), mais il est important d’apprendre à bien s’en servir et à les exploiter au maximum, mais surtout de ne pas y perdre trop de temps pour rien.
Pour réussir sur Internet, il faut donc tester, essayer… et ensuite capitaliser sur ce qui marche vraiment.


4 – Estimez à quel prix vous pouvez vendre vos prestations.

Après la sortie de la fac, vous aurez appris un métier et vous aurez acquis des connaissances… A vous de les vendre maintenant !
Il faut toujours avoir une optique de rentabilité (comment cela va vous rapporter de l’argent), car une fois sorti du cursus scolaire l’objectif n’est plus de seulement assister passivement aux à des heures de cours, mais à générer du Business.

C’est pourquoi, si vous proposez des prestation (ex: développement informatique, rédaction Web…), estimez à quels prix vos produits ou prestations peuvent être achetés (faites des devis chez les concurrents, faites de la veille concurrentielle…), puis calculez combien vous devez vendre par mois pour rentabiliser cette activité, et enfin divisez ce chiffre par le nombre d’heures que vous allez devoir travailler à ce projet (et généralement multipliez par deux, car on sous estime souvent le temps que cela prend).
Vous verrez tout de suite si votre projet est réalisable ou non… Ainsi vous aurez ainsi une bonne base de réflexion pour savoir quoi faire et ne pas perdre votre temps.

Pour la vente de prestation de service, le principe est aussi simple :

  • Evaluez le revenu que vous souhaitez obtenir en revenu “net” tous les mois, et multipliez-le par 2 pour obtenir votre Chiffre d’Affaires “brut”. En effet en France c’est environ 50% de vos revenus qui seront utilisés pour les impôts et les charges diverses et variées (autoentrepreneur comptez 20% sans dépasser les seuils maximum !).
  • Divisez ce montant par le nombre de jours où vous êtes disponible pour travailler, sachant qu’il est rarement possible de travailler plus de 4 jours / semaine (il faut réserver du temps pour ses vacances, les tâches administratives, les jours de maladies…). Bien entendu si tout se passe bien vous allez travailler le samedi, voire le dimanche (mais attention à l’impact sur votre vie de famille et vos amis !).
  • Ceci étant votre temps de travail théorique disponible, il ne faut pas oublier que vous devez consacrer du temps à trouver des clients (tenir un blog, fureter sur des salons, assister à des soirées networking, intervenir dans des salons…) et suite à cela faire des rendez-vous pour convaincre vos prospects. Et donc en tant que consultant débutant, vous pouvez facilement enlever 50% de votre temps “productif” qui sera réservé à la chasse aux clients !
  • Voici un exemple pour un consultant débutant :
  • Comptez 16 jours de travail / mois et 8 jours de prestation possibles.
  • Pour toucher un salaire de 2000 € net il faudra aussi générer 4000 € de prestations.
  • Soit au final, en tant que consultant débutant vous pouvez estimer votre journée de prestation à 4000 / 8 = 500 € / jour de prestation, soit à l’heure dans les 65 €.


Sachant que pour les petites missions de 3 ou 4 heures, le temps passé sera supérieur à cause des déplacements, de la mise en place initiale… et donc il faudra facturer plus.
Bien entendu, ce calcul n’est que théorique et peut varier énormément selon la demande du marché, votre expérience… mais cela permet déjà d’avoir une bonne idée du minimum à appliquer pour vos prestations.
Un dernier conseil c’est de faire bien attention à l’évaluation du temps consacré à une mission, et ce que vous faites ou ne faites pas pour la mission. Une erreur classique est de ne pas compter les allers-retours, validation multiples, revirements…

Pour cela il est essentiel de détailler le processus de mise en place du plan d’action, avec la remise des éléments, les dates de validation finales après lesquelles toutes interventions supplémentaires seront facturées. Si vous ne faites pas cela vous allez perdre beaucoup de temps (et donc l’argent…) sur vos premières prestations.
Nb: en tant que consultant n’oubliez pas que viennent d’ajouter à votre salaire les déductions des charges comme le téléphone portable, le PC, l’électricité… qui vous permettent d’augmenter de manière non négligeable votre “salaire” théorique de 2000 € net…


5 – Pour vendre plus et mieux il faut une gamme de produits complète.

Durant vos cours de Marketing vous avez du l’apprendre, mais voici un bon rappel : vendre directement un produit à 800 € ce n’est pas facile (problème de budgets, de risque psychologique pour le client…).
Il faut plutôt mettre en place un tunnel de conversion et vendre des produits de plus en plus chers.

En effet si certains de vos clients ont les moyens et le besoin d’un accompagnement supérieur vous devez le leur offrir.

Voici un exemple de gamme de produits :
- 1 eBook gratuit
- 1 eBook à moins de 10 €
- 1 produit à 25 à 200 €
- 1 produit à plusieurs centaines d’euros voire milliers d’euros.

Exemple avec Video2Formation avec sa Formation Google Adwords qui propose pas moins de 5 versions pour ses produits :

- Formation vidéo Adwords Standard à 67 €
- Formation vidéo Adwords Premium à 147 €
- Formation vidéo Adwords Extrême à 199 €
- Formation “présentiel” à 995 € pour 1 jour, et Pack 5 jours à 3990 €

formation adwords

Une autre solution est de proposer un abonnement mensuel qui permet de lisser le risque et l’investissement initial du client.

Par exemple Olivier Rolland a lancé un programme “Agir et Réussir” et le “Kit de Démarrage de l’Entrepreneur” avec un abonnement mensuel de quelques dizaines d’euros, ce qui était plus facile à commercialiser que de faire payer directement 6 mois d’abonnement !

Le Club avec abonnement mensuel est également un bon moyen de répartir la charge de travail car il n’est pas obligatoire de réaliser le jour de l’ouverture tout le contenu…
Il est possible de réaliser au fur et à mesure des vidéos, des eBooks, des articles selon les demandes des clients et son temps disponible.
De plus pour les clients, c’est souvent plus facile à assimiler d’avoir un contenu chaque semaine plutôt qu’une grande masse en 1 seule fois…

Par exemple pour Formation Blogueur (12h30 de vidéo + 300 pages de cours), nous avions constaté que 10% des acheteurs n’avaient toujours pas regardé la formation au bout d’un mois !

Pour créer un produit à abonnement, nous vous recommandons d’utiliser :

  • Soit Amember (200 $ - voir la formation vidéo) qui permet de créer en quelques minutes un “club privé” avec un système d’abonnement. Il est en plus couplé à Aweber, ce qui permet de gérer automatiquement les ventes et les inscriptions.
  • Soit Wordpress, avec une gestion des accès en tant qu’utilisateur… mais cela nécessite une gestion manuelle (abonnement / désabonnements, création de comptes…).

Néanmoins il est également possible d’utiliser les outils de création automatique de forums.

Pour notre formation vidéo “Bloguer comme un Pro“, c’est la seconde solution que nous avons choisie car il n’y avait pas d’abonnement mais un achat illimité dans le temps.

bloguer-comme-un-pro


6 – Si vous vous associez, choisissez toujours d’être co-gérant.

Lorsque l’on est étudiant, on est encore très confiant, et c’est normal… Cependant vous apprendrez très vite que les questions d’argent peuvent facilement pourrir les relations humaines.

Voici 2 règles de base à retenir :

- Vous devez être co-gérant de la structure si vous vous associez avec un de vos amis : c’est essentiel, sinon l’associé gérant aura les pleins pouvoirs sur la gestion de l’entreprise et le compte en banque. Si vous êtes uniquement actionnaire vous ne pourrez pas par exemple demander à l’expert comptable une situation comptable pour savoir où en est l’entreprise…

- Vous devez définir clairement dans la structure quel est le rôle de chacun, et le faire par écrit. Il ne doit pas y avoir de flou ou de non-dit. Cela doit être clair dès le départ sur qui fait quoi (compta, ventes, marketing…). Même si vous êtes amis, que c’est votre frère… il est indispensable de procéder à ce formalisme sinon vous risquez de le regretter fortement quelques mois ou années plus tard.



En conclusion…

L’esprit d’entreprise s’apprend très vite : commencez dès maintenant à créer votre Blog, votre site Web… pour comprendre quels sont les mécanismes de la création d’entreprise, avec ses avantages (revenus, passion…) et ses inconvénients (temps, rigueur…).

En faisant des “erreurs” maintenant, vous accumulerez de plus en plus d’expérience pour vous lancer avec une plus grande assurance et un meilleur recul à la fin de vos études.

entrepreneuriat

Frederic Canevet

expert e-CRM

L'auteur de cet article :

Frederic Canevet

expert e-CRM

Le site de Frederic

Tous les articles publiés par Frederic

1

30 novembre 2010 11:54

Pour dirigé un site internet seul alors que mes études ne sont pas entièrement terminées mais qui représentent en quelques sortes la base de mon site (je n’ai fait que voyager de pays en pays durant toute mes études supérieures), je me retrouve énormément dans votre article.

C’est vrai que j’ai pensé à monter une entreprise, créer plusieurs sites web, je me suis demandé si j’aurai le temps par la suite à continuer à les développer si je rentrais vraiment dans la vie professionnelle…

Vos conseils sont donc très justes et appropriés ! Je suis juste étonné par la phrase “des étudiants bloggeurs qui gagnent 20 à 50 euros tout les mois”.

Avec un CTR de 1%, et un CPC moyen de 0.25 euros,il faut presque 10 000 visites par mois pour espérer générer ces revenus… Je pense que vous donnez de faux espoirs aux potentiels lecteurs de l’article qui se voient déjà avec cette somme tout les mois et sont en pleine lecture d’un tuto “Comment créer un site web?”…

Je dirai que les meilleurs blogs gagnent cette somme, mais pour être quelqu’un de régulier sur les forums, ceux qui parviennent aux 70 euros par an ne représentent pas plus de 30% des bloggeurs…

Les 5 derniers articles de Frederic

Comment réussir un projet CRM ?

Frederic

21 Juillet 2014 | Actualités

Comment réussir un projet CRM ?

Notre expert en CRM Frédéric Canevet vous propose un nouvel article dans lequel il vous donne tous ses conseils pour réussir un projet CRM.

Comment construire un bon argumentaire produit

Frederic

17 Octobre 2012 | Actualités

Comment construire un bon argumentaire produit

Pour vendre un produit il ne suffit pas de lister toutes ses caractéristiques techniques, il faut mettre en avant les solutions/bénéfices apportés aux clients. Un bon argumentaire permet également ...

Revenir aux fondamentaux du CRM avant de penser au Social CRM

Frederic

16 Avril 2012 | Actualités

Revenir aux fondamentaux du CRM avant de penser au Social CRM

Frédéric Canevet, notre expert en e-crm, nous rappel l'importance capitale que représente la gestion de la relation client pour les entreprises de toute taille. Alors comment intégrer intelligemmen...

Du CRM au Social CRM...

Frederic

21 Décembre 2011 | Actualités

Du CRM au Social CRM...

Frederic Canevet vous dit tout sur le Social CRM, nouveau terme à la mode et nouvelle méthode de relation client sur internet.

6 Conseils pour réussir sur le Web

Frederic

30 Novembre 2010 | Actualités

6 Conseils pour réussir sur le Web

Actuellement, beaucoup d'étudiants veulent se lancer sur Internet, car après tout c'est super simple de créer un site Web… Cependant sans un minimum de réflexion il est très facile d'aller droit da...

Les 5 derniers articles

Comment réussir un projet CRM ?

digiSchool marketing

21 Juillet 2014 | Actualités

Comment réussir un projet CRM ?

Notre expert en CRM Frédéric Canevet vous propose un nouvel article dans lequel il vous donne tous ses conseils pour réussir un projet CRM.

Contrôlez votre e-réputation sur le web

digiSchool marketing

09 Avril 2014 | Actualités

Contrôlez votre e-réputation sur le web

0

La gestion de l'e-réputation peut vous permettre d'atteindre différents objectifs : éviter les bad buzz, faire connaître votre entreprise, améliorer la relation client, etc. Dans cet article, Gauth...

IBeacons ou la communication augmentée

digiSchool marketing

13 Février 2014 | Actualités

IBeacons ou la communication augmentée

0

Pour développer la stratégie de communication digitale des marques, Apple a lancé un nouveau système, le iBeacon, qui envoie des messages informatifs aux clients via Bluetooth.

Lier le monde virtuel au monde réel (2/2)

digiSchool marketing

23 Avril 2013 | Actualités

Lier le monde virtuel au monde réel (2/2)

0

Suite et fin de notre article d'expert "Lier le monde virtuel au monde réel". Dans cette deuxième partie, découvrez par quels moyens ou techniques, il est possible de recréer le lien entre physique...

Lier le monde virtuel au monde réel (1/2)

digiSchool marketing

18 Avril 2013 | Actualités

Lier le monde virtuel au monde réel (1/2)

0

Découvrez la première partie de l'article rédigé par notre nouvel expert Julien Rio, qui propose de recréer le lien entre communication "virtuelle" en ligne et communication "réelle" (en magasin)...

Alerte email Tous les articles par mail gratuitement

Une alerte mail par semaine maximum. Vous pourrez vous désinscrire facilement. Aucune publicité.

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30191 messages 110454 réponses