Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Communication de marque et éco-attitude

Communication de marque et éco-attitude

Téléchargement

583 téléchargements

Communication de marque et co-attitude

Extrait du document

7 Juin 2009. Le parti Europe Ecologie réunit 16 % des voix françaises, lors de l’élection des députés européens. Ce score exceptionnel est assimilé comme le symbole du réveil des consciences des citoyens français quant à la préservation de l’environnement. Ainsi, s’il ne fallait en retenir qu’une, nous pourrions dire que la tendance sociétale majeure de ces 10 dernières années est la montée en puissance du mouvement écologique. D’ailleurs, loin d’être seulement un mouvement politique, ou une nécessité dictée par les changements climatiques, l’éco-attitude est aussi devenue un avantage concurrentiel pour certaines entreprises. La prise en compte de l’environnement, et la recherche de sa protection est aussi le fait des marques, qui communique leur valeur écologique auprès des différentes cibles de communication (le citoyen, le client, l’actionnaire, et le personnel interne). Pourtant, l’enjeu est de savoir si l’utilisation du phénomène écologique est vraiment profitable pour toutes les marques. Par conséquent, nous nous intéresserons à celles pour lesquelles l’utilisation d’un argument écologique n’est pas a priori pas justifiée. La question fondamentale que nous nous poserons au cours de notre analyse est la suivante : alors que le mouvement ‘écologique’ est omniprésent, doit-on pour autant conseiller aux marques d’intégrer ce phénomène dans leur stratégie de communication ?

Plan (31 pages)

 

  • Partie I Etre vert, plus qu’une tendance, un ingrédient nécessaire

    • Une demande majeure à prendre en compte
    • Le développement de la ‘Green-attitude
       
  • Partie II A force de jouer avec le feu, ne risque t-on pas de s’y brûler?

    • Déjouer la vigilance de l’éco-consommateur
    • Une stratégie bien trop risquée
       
  • Partie III Des préconisations basées sur la légitimité

    • ’Ecologique ? Reste à le prouver’.
    • Privilégier la reconnaissance des labels

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30575 messages 111466 réponses