Acceptez-vous de recevoir des notifications afin d'accéder aux nouveaux contenus dès leur sortie ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui
Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter
Benchmarking

Benchmarking

Benchmarking
Mémoire

Par mariem

Thématiques : Benchmarking

Mise à jour le 26-02-2008

Télécharger ce document

→ Téléchargement disponible après inscription

20,00/20

7 Avis > Donne ton avis

2349 téléchargements

> Partager !

Extrait du document

Le Benchmark (de l'anglais benchmark et la traduction signifie la borne, la référence) est une démarche qui consiste  à mesurer la performance globale d’une entreprise mais aussi celle d’un service ou d’une tache avec des entreprises ayant  d’autres activités.

 

 

 

Généralités sur le Benchmarking

 

 

Le benchmarking est applicable à toutes les sortes d’activités commerciales et peut très bien s’utiliser pour un service ou un produit  et dans une entreprise aussi bien privatisé que publique

Le but final du benchmarking est de pouvoir s’inspirer, pour pouvoir par la suite appliquer les meilleures techniques.  C’est pourquoi le terme de benchmarking nous ramène souvent à la notion des meilleures pratiques

 

 

Le benchmarking peut sembler pour certaines personnes être du copiage, mais pour les japonais qui sont précurseurs en benchmarking, copier reste un moyen de gagner du temps.

Et cette notion de benchmarking est de mieux en mieux vu par les entreprises et on ne pense pas à du copiage. Pour nous le terme de benchmarking fait référence à de l’espionnage industriel ou plus simplement à de la veille concurrentielle. 

 

Mais au fond il ne suffit pas de copier, il faut copier adapter et améliorer dans but d’être le meilleur. 

 

 

De plus de nos jours, nous sommes toujours à la recherche de « que faire » pour améliorer son entreprise.  Et dans une société ou les entreprises peuvent du jour au lendemain perdre tout leur prestige, il est indispensable de bénéficier de cet outil de benchmarking qui permettra de se sortir le mieux possible du problème en ayant connaissance des solutions à y apporter grâce à l’utilisation de cet outil.

 

 

Cette technique est maintenant réalisée sans s’en cacher puisqu’il est coutume de prévenir l’entreprise adverse et même de lui demander des informations. Elle est utilisée par tous et consiste à rechercher sur la planète entière l’organisation qui dispose les processus les plus performants dans le but de les copier tout en les améliorants

 

 

L’origine du benchmarking

 

 

La notion de benchmarking ne date pas d’hier et reste ancienne, même si son applications aux activités commerciales reste assez récente vous allez voir que la technique était expérimentée bien avant déjà. 

 

A la fin du XXe siècle au japon, la notion de benchmarking était synonyme de qualité, mais bien que précurseur pour son utilisation commerciale ce ne sont pas les japonais qui en sont les responsable, pour trouver son origine il faut donc remonter plus loin.

 

On ne peut véritablement donner de date précise à l’apparition de cette méthode, mais des écrits datant du 500 avant J – C,  appartenant à un général chinois nommé Sun Tzu rapportait : « Si vous connaissez votre ennemi et si vous vous connaissez vous-même, vous n’avez pas à craindre l’issue de cent batailles », pour simplifier souvenez vous de cette adage qui dit : « Sois proche de tes amis, et encore plus proche de tes ennemis ».

On comprend bien que le benchmarking a toujours eu lieu sans qu’on lui donne véritablement de nom

 

 

D’ailleurs comme je le disais se sont les japonais qui sont les précurseur du benchmarking. Ils débutèrent dans les années 1970 mais il ne dispose pas de mot équivalent au benchmarking. 

La première entreprise à mettre en place cette méthode fut l’américain Xerox qui étudia les procédé japonais et qui fini par comprendre pourquoi les coûts était plus élevés pour l’organisation américaine. Ainsi elle copia les processus des concurrents pour améliorer ses coûts de production.

 

 

A son départ le benchmarking n’était utilisé que par les grandes multinationales qui  voyait en lui une solution déterminante pour continuer à rivaliser avec la concurrence. Mais aujourd’hui cette méthode est utilisée et prisée par de nombreuse PME PMI, mais également par les collectivités territoriales.

 

La définition du benchmarking

 

 

Le benchmarking est un outil marketing, qui permet de pouvoir repérer un processus qui est meilleur que le notre, de préférence le meilleur. Ensuite la méthode consiste à analyser ce processus, puis à le copier en l’adaptant au processus interne de notre organisation. 

 

Mais le benchmarking n’est pas juste la recherche des meilleures pratiques, il s’agit également de réaliser des mesures des résultats de l’entreprise concurrentes et de la notre et de mesurer les performances pour comprendre qu’elle processus permet d’améliorer un service ou une production. 

 

Dans la pratique, le benchmarking regroupe :

 

- L’analyse systématique et le plus souvent des résultats de votre entreprise et des meilleurs du domaine

 

- Le ciblage des écarts dans les résultats obtenus

 

- L’innovation pour pouvoir non pas seulement copier un processus mais l’adapter tout en le rendant plus performant

 

- Un contrôle pour évaluer les résultats après élaboration du nouveau processus

 

- Un suivi permanent même après la mise en place des améliorations.

 

 

 

Les différents types de benchmarking

 

 

On peut dénombrer 4 types de benchmarking différents :

 

- Le benchmarking interne


- Le benchmarking externe


- Le benchmarking stratégique


- Le benchmarking des performances ou compétitif

 

 

 

Vous trouverez dans cet exposé de 67 pages des informations précieuses, tels que la définition, la traduction mais également une étude de cas qui permet de donner un exemple concret d'un benchmarking concurrentiel. Ce document est un PDF téléchargeable sur simple inscription (gratuit). 

 

Plan du mémoire sur le benchmarking (67 pages)

  • > Le cadre théorique du benchmarking
  • Présentation du benchmarking
  • Définition du benchmarking
  • Objectifs du benchmarking
  • Typologie  du benchmarking
  • Conditions et sources d’efficacité du benchmarking
  • Condition du succès d’une démarche benchmarking
  • Sources d’information pour être plus efficace
  • Benchmarking : notion de veille
  • Le benchmarking privé et le benchmarking public
  • Le benchmarking privé
  • Le benchmarking public
  • Cas concrets
  • > Avantages et limites du benchmarking
  • Avantages
  • Avantages du benchmarking  pour l’entreprise
  • Avantages du benchmarking  pour les clients
  • Limites
  • Limites du benchmarking  pour l’entreprise
  • Limites du benchmarking  pour les clients
  • Étude de cas

Télécharger ce document

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

mouloud52
merci
par - le 24/03/2013
mouloud52
c'est un bon travail je te felicite
par - le 22/03/2013
mouloud52
c'est un trés bon document je conseille les autre à le telecharger
par - le 22/02/2013
Plus d'avis (4)

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30268 messages 110677 réponses