Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Aspects Culturels du Marketing International

Aspects Culturels du Marketing International

Téléchargement

374 téléchargements

Aspects Culturels du Marketing International

Extrait du document

Définition du concept de culture

 

Le terme culture est un terme générique pour tous les modes de pensée, et de réaction. Elle inclue toutes les activités simples et ordinaires de la vie: la façon de saluer, de manger et de s’exprimer,…

 

Les politiciens et les journalistes la définissent comme étant « la programmation collective de l’esprit qui distingue les membres d’un groupe ou d’une catégorie de personnes par rapport à un autre ».

 

La culture c’est un acquis dans le sens ou elle provient de l’environnement social d’un individu; elle doit être distinguée de la nature humaine et de la personnalité individuelle.

 

 

* la nature humaine est héritée et est universelle.

* la culture est acquise et spécifique à un groupe ou une catégorie.

* la personnalité individuelle est héritée, acquise et propre à l’individu.

 

 

 

 

Les dimensions de la culture

 

 

On distingue quatre composantes de la culture :

 

 

* la distance hiérarchique,

* le degré d’individualisation ou collectivisme,

* le degré de masculinité ou de féminité

le contrôle de l’incertitude.

 

 

Chaque pays est caractérisé par un score pour chacune des quatre dimensions.

 

 

La distance hiérarchique: Elle est définie comme le degré d’acceptation par ceux qui ont le moins de pouvoir dans les institutions ou les organisations d’un pays d’une réputation inégale du pouvoir.

 

Les institutions sont les éléments fondamentaux d’une société, telle que la famille, l’école et la communauté. 

 

Et les organisations sont les différents lieux de travail. La distance hiérarchique est donc mesurée à partir des systèmes de valeurs de ceux qui ont le moins de valeur.

 

La répartition du pouvoir est généralement expliquée à partir des comportements de ceux qui ont le plus de pouvoir c’est-à-dire des leaders plutôt que des suiveurs.

 

HOFSTEAD mesure la distance hiérarchique d’un pays par les trois éléments suivants:

 

 

* la latitude : plus un pays est éloigné de l’équateur, plus sont indice de distance hiérarchique est faible.


* la taille de la population : une forte population correspond à un indice hiérarchique élevé.


* la richesse : plus un pays est riche, plus son indice de distance est faible.

 

 

L’individualisme et le collectivisme

 

 

L’individualisme caractérise les sociétés dans lesquelles les liens entre les personnes sont lâchés c’est-à-dire chacun doit se prendre en charge.

 

Le collectivisme caractérise les sociétés dans lesquelles les personnes sont intégrées dans un ou des groupes forts ou soudés qui continuent à les protéger tout au long de leur vie.

 

 

Les dimensions d’individualisme-collectivisme sont attachées aux facteurs suivants: 

 

 

--> la formation

--> les conditions de travail

--> la liberté

--> l’utilisation des capacités

--> le temps pour soi.

 

 

la liberté: avoir une très grande liberté pour organiser son travail comme on l’entend

 

la formation: avoir des possibilités d’apprendre et de se perfectionner

 

les conditions au travail: avoir de bonnes conditions matérielles de travail 

 

l’utilisation des capacités: avoir la possibilité d’utiliser pleinement ses attitudes et ses capacités

 

le temps pour soi: avoir un travail qui laisse suffisamment de temps pour la vie professionnelle ou familiale.

 

 

Les cultures ont de profondes racines, les différences entre les valeurs associées au collectivisme et à l’individualisme jouent un grand rôle dans les affaires internationales et sont à l’origine de nombreuses incompréhensions mutuelles dans les rencontres internationales.

 

 

La féminité/la masculinité

 

 

Sont dites masculines, les sociétés ou les rôles sont nettement différenciés (ou l’homme doit être fort, s’imposer et s’intéresser à la réussite matérielle, la femme est censée être plus modeste, tendre et concernée par la qualité de la vie)

 

 

Sont dites féminines, les sociétés ou les rôles sont plus interchangeables c’est-à-dire hommes et femmes sont supposés être modestes, tendres et préoccupés de la qualité de la vie.

 

 

 

Plan (8 pages)

 

  • Définition du concept de culture
  • Les dimensions de la culture
  • L’individualisme et le collectivisme
  • La féminité/la masculinité
  • Contrôle de l’incertitude

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30575 messages 111466 réponses