Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Analyse Swot Starbucks

Analyse Swot Starbucks

Téléchargement

101 téléchargements

Analyse Swot Starbucks

Extrait du document

Starbucks est la plus importante chaîne mondiale de salons de café où elle vend sa propre marque de café (un produit présent également dans le circuit GMS), du thé, des pâtisseries et des machines à café. Créée en 1971 à Seattle par Jerry Baldwin, Zev Siegel et Gordon Bowker, l’entreprise s’est rapidement internationalisée. Aujourd’hui elle est présente dans 75 pays. En 1987, elle a été rachetée par l’homme d’affaire Howard Schultz.

 

Jusqu’en 2006, Starbucks n’a cessé de voir son chiffre d’affaire progresser. Avec la crise dite des subprimes, l’entreprise a connu une certaine baisse, heureusement de courte durée. Depuis 2010, Starbucks affiche un chiffre d’affaire en constante augmentation.

 

Ainsi en 2014, son chiffre d’affaire a atteint les 16,5 milliards de dollars, son résultat d’exploitation 3 milliards et son résultat net 2 milliards. Pour illustrer la progression de Starbuck, le chiffre d’affaire en 2016 a atteint 23 milliards.

 

Le siège de l’entreprise est toujours à Seattle. Son logo représente une sirène couronnée à deux queues. Le nom Starbucks a été emprunté au personnage éponyme du roman Moby Dick écrit par Herman Melville.

 

La matrice SWOT qui suit permet de mesurer où se situe l’entreprise Starbucks aujourd’hui et quelles sont les menaces et les opportunités dont elle doit tenir compte.

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir l'introduction complète

 

 

 

Plan du document

  • I. Forces
  • II. Faiblesses
  • III. Menaces
  • IV. Opportunités

 

 

Voir toutes les analyses SWOT

                                                          

 

 

Partie 1 : Forces 

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir cette partie

 

 

 

 

Partie 2 : Faiblesses

 

  • Les produits sont chers. La qualité a un coût. La clientèle susceptible de fréquenter et de consommer Starbucks se trouve donc limitée par son pouvoir d’achat.

  • Le prix des grains de café a une influence sur les résultats du groupe. Le café étant le produit phare de Starbucks, l’entreprise est tributaire du cours de la bourse. Une envolée des prix l’obligerait à adapter ses tarifs ou… à baisser ses critères de qualité. Dans les deux cas, cela serait préjudiciable pour son image et son chiffre d’affaire.

  • Forte dépendance par rapport aux fournisseurs. On a vu à la rubrique « forces » que Starbucks prenait soin de ses fournisseurs et cultivait avec eux des rapports constructifs. Cette approche est également justifiée par le fait que l’entreprise a besoin d’eux. Elle doit les privilégier pour les garder dans son giron.

  • Fragilité de l’entreprise par rapport au climat et aux éventuelles catastrophes naturelles. 55% de la production de café se trouve en Amérique latine. Si ce territoire vient à connaître des bouleversements climatiques, les récoltes peuvent être en péril. L’entreprise pourrait alors se retrouver dans une situation extrêmement précaire.

  • La consommation de certains produits Starbucks peut avoir des effets sur la santé des consommateurs. Jamais les populations urbaines – la cible principale de Starbucks – ne se sont autant préoccupées de la malnutrition et de leur bien-être corporel. Starbucks doit tenir compte de cette évolution des mentalités.

  • La croissance future repose de plus en plus sur des segments internationaux d'exploitation : variation selon la culture, les goûts, les traditions etc.

 

 

 

 

Partie 3 : Menaces

 

  • Hausse des prix des grains de cafés et des produits laitiers

  • Contrefaçon de la marque (machine à café). Chine, France, Etats-Unis, Tunisie, l’entreprise est menacée par la contrefaçon. Il est important pour Starbucks d’intervenir pour lutter contre cette fraude. Que cela soit grâce à un arrangement à l’amiable ou en ayant recours à la justice.

  • Concurrence forte entre les cafés locaux et les cafés de la chaîne qui sont spécialisés. De plus le modèle Starbucks a été imité par d’autres grandes chaînes comme, par exemple, Mac Donald avec son « McCafé » ou encore Dunkin Donuts. Pour se démarquer, l’entreprise doit pouvoir continuer à offrir une aussi grande variété de cafés.

  • Marché américain saturé. Maintenant que le marché originel de Starbucks arrive à saturation, l’entreprise doit viser d’autres contrées. Mais est-ce vraiment une menace ? Dans une telle situation, Starbucks va devoir se réinventer pour renouveler l’offre sur le marché américain et attirer une nouvelle clientèle.

  • Les marchés des pays développés sont-ils en cours de saturation ? Après l’euphorie vient le questionnement. Des pays comme les Chine, le Brésil ou l’Inde, en se développant, ont permis d’augmenter la croissance au niveau mondial et de compenser la saturation des marchés occidentaux. Mais comme on l’a dit précédemment, cette saturation, si elle est une menace économique, peut être une opportunité de se réinventer.

  • Perturbations au niveau de l'approvisionnement et dans le relationnel avec les fournisseurs. Les pays sous-développés seront-ils encore longtemps dépendants des pays dits développés ? Auront-ils toujours autant besoin des autres ? Aujourd’hui (septembre 2017) le président des Etats-Unis, Donald Trump, a mis son pays en conflit avec le Mexique, le Mexique qui n’est autre que la porte de l’Amérique latine. Et si l’Amérique du sud décidait de boycotter l’Amérique du nord et ses entreprises ? Aujourd’hui de la politique fiction certes, mais demain ?...  

  • Diminution des ventes face à une préoccupation sanitaire des consommateurs et orientation sur un produit de substitution. On l’a dit, la clientèle cible de Starbucks se préoccupe de sa santé et donc des effets néfastes du café sur son organisme. Comment la garder en son sein, comment la rassurer ? Peut-être en ouvrant la gamme de produits…

 

 

 

Partie 4 : opportunités

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir cette partie

 

 

 

 

Sources

 

fr.statista.com. « Chiffre d’affaire de Starbucks dans le monde ».

lefigaro.fr. « Starbucks se convertit au café équitable ».

lefigaro.fr. « En France les deux géants américains rivalisent avec 38600 bars et cafés. »

Starbucks.fr

lequaidesmarques.fr. « Starbucks victime de contrefaçon ».

nouvelobs.com. « Les cafés Starbucks, la France n’est pas l’Amérique ».

universalis.fr. « Les principaux producteurs de café ».

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30575 messages 111466 réponses