Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Analyse Swot Sony

Analyse Swot Sony

Téléchargement

307 téléchargements

Analyse Swot Sony

Extrait du document

Akio Morita, un jeune physicien, et Masaru Ibuka, ingénieur, se sont rencontrés pour la première fois lors de séances du comité de la recherche pendant la Seconde Guerre mondiale. Devenus amis, ils se perdent de vue avant la fin de la guerre.

 

En septembre 1945, Masaru Ibuka retourne à Tokyo et établit une nouvelle société avec un petit groupe d'ingénieurs : Totsuken (Tokyo Tsushin Kenkyujo =Tokyo Telecommunications Research Institute).

 

Après la guerre, Totsuken réparait les radios des Japonais avides de nouvelles du monde entier. La demande ne faiblit pas car de nombreuses personnes ont des radios endommagées par la guerre, ou des postes de radio dont la fonction ondes courtes a été débranchée par la police militaire pour empêcher la propagande ennemie.

 

Les adaptateurs à ondes courtes attirent l'attention du plus grand journal du Japon, Asahi Shimbun, qui publie un article sur le sujet. L'article est lu par Akio Morita, le jeune physicien ami d'Ibuka, qui part le rejoindre en tant que partenaire d'affaires à Totsuken.

 

Le 7 mai 1946, Ibuka et Morita s'associent pour former une nouvelle société d'équipements électriques, le Tokyo Tsushin Kogyo K.K. (Tokyo Telecommunications Engineering Corporation), également connue sous le nom de Totsuko. Dans un premier temps, l'activité principale de Totsuko est l'adaptation de radios et la fabrication de voltmètres à tube sous vide.

 

En 1950, Totsuko lança le premier magnétophone au Japon, le G-Type, un tout nouveau produit grand public qui est le premier à enregistrer, stocker et relire des expériences. Il sera le premier parmi une série de nombreuses innovations d'enregistrement et de lecture que la société créera tout au long des années 1950 et des quarante années suivantes. À partir du début des années 1950, Totsuko commence à développer des radios à transistors, une innovation qui ouvre la voie aux semi-conducteurs de silicium et à la télévision. Dès le début, la vision d’Ibuka et Morita est de développer, concevoir et créer des produits qui vont façonner des marchés entièrement nouveaux – pas seulement au Japon, mais dans le monde entier.

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir l'introduction en intégralité

 

 

 

Plan du document

  • I. Forces
  • II. Faiblesses
  • III. Menaces
  • IV. Opportunités

 

 

Voir toutes les analyses SWOT

                                                          

 

 

Partie 1 : Forces 

 

  • Après trois années déficitaires, Sony renoue avec la croissance en 2015 

  • La marque a adopté une stratégie de « filialisation » et d’autonomisation de ses différentes entités : la division de ses semiconducteurs pour gagner en agilité et compétitivité, la télévision et les matériels audio-vidéo.

  • Les semiconducteurs constituent l’activité électronique de Sony qui se porte le mieux, boostés par le boom des capteurs d'image, dont le groupe japonais est le leader mondial.

  • Il a acquis le spécialiste israélien des modems 4G Altair Semiconductor, concurrent du français Sequans.

  • Il envisage également la scission de la dernière activité encore gérée au niveau central : les produits et solutions d'imagerie comme les caméras et les appareils photo.

  • Seuls la définition de la stratégie, le développement de la marque, l'incubation de nouvelles activités et la R&D resteront centralisés.

  • La musique fait partie des axes d'investissements stratégiques de Sony " Le divertissement est depuis longtemps une partie essentielle de Sony et un facteur clé de sa croissance future ».

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir le reste des forces de Sony

 

 

 

Partie 2 : Faiblesses

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir cette partie 

 

 

 

Partie 3 : Menaces

 

  • Ses jeux sont fortement concurrencés par les divertissements sur mobiles, beaucoup moins chers voire gratuits.

  • Le nombre de jeux pour tablettes et smartphones dépasse de loin le nombre de jeux disponibles sur les autres plates-formes.

  • Nintendo a lancé le 17 mars sa première vraie application mobile, Miitomo, un réseau social ludique qui a franchi le million de téléchargements en trois jours seulement.

 

 

 

Partie 4 : opportunités

 

 

  • La télévision et les mobiles sont considérés par Sony comme deux activités stratégiques pour la survie du groupe dans l'électronique grand public.

  • ForwardWorks Corporation est le nom de l’entité créée spécifiquement pour être dédiée au développement de jeux pour mobile. Son objectif est de déployer de nouveaux produits vers le marché en pleine expansion des appareils mobiles en adaptant sur smartphones et tablettes iOS et Android les titres disponibles sur sa console PlayStation.
  • l'Internet des objets apparaît comme le relais de croissance dont Sony Mobile a besoin « Nous devons trouver de nouvelles sources de revenus, inventer de nouveaux marchés, ce que nous allons faire avec des objets intelligents connectés » , annonce Hiroki Totoki, PDG de Sony Mobile.

  • Son premier objet connecté sera une oreillette, Xperia Ear, qui se commande d'une pression du doigt et à la voix. Elle sera commercialisée cet été. D'autres devraient suivre, un projecteur compact et interactif, un assistant domestique pour piloter sa maison et une mini caméra connectée, mais le japonais ne donne ni prix ni date de lancement. Il cherche des partenaires pour apporter des contenus à ses nouveaux objects connectés.

 

 

 

 

Sources

 

Le Figaro, no. 22294

Le Figaro Économie, jeudi 14 avril 2016, p. 25

Tech

Sony Mobile se cherche un futur dans l'Internet des objets

La filiale dédiée aux smartphones doit faire face à la chute de ses ventes dans son coeur de métier.

Bembaron, Elsa

 

Les Echos (site web)

mardi 15 mars 2016

Sony rachète la part de Michael Jackson dans Sony/ATV Music

NICOLAS MADELAINE; JEAN-MICHEL GRADT

 

Les Echos (site web)

mardi 26 janvier 2016

Sony regroupe l'univers PlayStation en une entité unique

JEAN-PHILIPPE LOUIS

 

Les Echos, no. 22151

High-Tech & Médias, mercredi 16 mars 2016, p. 23

MUSIQUE

Sony seul propriétaire du catalogue des Beatles

NICOLAS MADELAINE

L'Usine Nouvelle.com

mardi 2 février 2016 - 07:00 GMT+1

Sony passe au vert mais s'écroule dans les smartphones

 

Les Echos (site web)

jeudi 24 mars 2016

Sony se relance dans les jeux pour mobiles

ANAELLE GRONDIN

 

Les Echos (site web)

vendredi 15 avril 2016

Japon : plusieurs usines à l'arrêt après les séismes

 

L'Usine Nouvelle.com

mardi 29 mars 2016 - 16:53 GMT+1

Sony filialise ses semiconducteurs pour gagner en agilité et compétitivité

 

Les Echos, no. 22173

Monde, lundi 18 avril 2016, p. 8

Japon

Les séismes paralysent plusieurs géants de l'économie japonaise

YVES BOURDILLON

 

Le Monde

Économie et Entreprise, samedi 13 février 2016, p. SCQ8

Le Monde Eco et entreprise

Streaming : de nouveaux revenus pour les artistes

Sony et Warner veulent partager les futurs bénéfices de leur participation dans les plates-formes musicales

Alain Beuve-Méry

 

L'Usine Nouvelle.com

mardi 23 février 2016 - 14:40 GMT+1

Sony décline la technologie blockchain dans l'univers de l'éducation

 

Le Figaro.fr

jeudi 25 février 2016 - 17:52 UTC +01:00

Tech & Web

Un an après, les hackers de Sony démasqués

Virol, Gautier

 

L'Usine Nouvelle.com

vendredi 4 mars 2016 - 15:56 GMT+1

Sony ouvre son modèle d'innovation aux utilisateurs... pour retrouver sa capacité à faire rêver

 

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30575 messages 111466 réponses