Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Analyse Swot Prada

Analyse Swot Prada

Téléchargement

36 téléchargements

Analyse Swot Prada

Extrait du document

Au commencement Fratelli Prada est un petit magasin implanté dans le centre de Milan. Créé par les deux frères Prada, Mario et Martino, il ouvre ses portes en 1913. Son activité principale se limite alors à la production artisanale et la vente d’articles de maroquinerie. On trouve également des sacs, des valises, des articles de voyage importés d’Angleterre. Dans les années 50 c’est Luisa, la fille de Mario, qui prend les commandes.

 

Sa fille Miuccia lui succèdera 20 ans plus tard, en 1978. L’entreprise reste donc familiale. C’est avec l’arrivée de Miuccia que Prada va prendre une toute autre dimension. Féministe, diplômée en sciences politiques, amoureuse du théâtre et du mime en particulier, Miuccia oriente définitivement l’entreprise vers le luxe et se montre très créative. Misant audacieusement sur le nylon, la nouvelle directrice fait connaître la griffe Prada et l’installe dans l’univers de la mode. En 1986, Prada ouvre sa première boutique à Paris, symbole s’il en est de la mode et du luxe.

 

Il faut attendre deux années pour voir les premières collections de prêt-à-porter. En 1993, création de la marque Miu Miu puis, en 2000, Prada se lance dans le parfum. En acquérant Car Shoe, en achetant des maisons de couturiers, en prenant des parts chez Fendi, l’entreprise est devenue un groupe, le groupe Prada. Un acteur incontournable dans l’univers de la mode et du luxe.

 

En 2011, le groupe entre en bourse. Où en est Prada aujourd’hui ? Quelles sont ses forces et ses faiblesses après plus d’un siècle d’existence ? Quelles opportunités et menaces se présentent au groupe ?

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir l'introduction complète

 

 

 

Plan du document

  • I. Forces
  • II. Faiblesses
  • III. Menaces
  • IV. Opportunités

 

 

Voir toutes les analyses SWOT

                                                          

 

 

Partie 1 : Forces 

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir cette partie

 

 

 

 

Partie 2 : Faiblesses

 

  • La concurrence est sévère (Dolce Et Gabbana, la Maison de Gucci, Christian Dior, Jimmy Choo, Juicy Couture, Versace…). Il faut constamment, surprendre, charmer une clientèle de plus en plus exigeante. Mais n’est-ce pas là le moteur de l’innovation et donc du changement ?

  • La contrefaçon est importante. Cela affecte l’économie mais également l’image de la marque. Si Prada a profité de la contrefaçon pour mieux se faire connaître dans monde, aujourd’hui cette fraude lui est très préjudiciable. On se souvient qu’en janvier 2016, la police italienne a arrêté plusieurs personnes ayant créé un site internet ressemblant étrangement à celui de la marque prestigieuse et vendant des produits Prada contre façonnés en Chine. 

  • Politique environnementale peu développée voire inexistante. On note quelques efforts depuis 2015. En 2013, l’organisation non gouvernementale Greenpeace a dénoncé Prada (mais également Roberto Cavalli, Hermès, Dolce & Gabbana et Chanel) pour ses manquements en termes de respect de l’environnement. Greenpeace pointait particulièrement l'impact de la pollution chimique et la déforestation tropicale causées par ses prestigieuses entreprises.

  • E-commerce peu développé, site internet trop succinct… On peut s’étonner du retard pris par le groupe dans le domaine du numérique et la vente en ligne. La direction de Prada n’a pas anticipé et cru à l’achat online dans le domaine du luxe. Une erreur que le groupe semble vouloir réparer. 

 

 

 

 

Partie 3 : Menaces

 

  • La concurrence intense dans la mode de luxe peut affecter la marque ou, comme on l’a vu, la… redynamiser.

  • Des produits contrefaits disponibles facilement peuvent réduire les marges bénéficiaires de la marque. Il convient pour Prada de se créer une véritable stratégie comme l’a fait la maison Ferragamo en se rendant en Chine et en sollicitant directement les autorités.

  • Changement, bouleversement éventuel dans l'économie qui peut fragiliser l’attrait aux produits de luxe. On se souvient de décembre 2015 où face à la contraction du marché chinois et la chute du marché brésilien Prada avait perdu 45% de la valeur de ses actions.

  • Étant une marque mondiale, ses activités sont sujettes à la récession, aux conditions économiques, etc. Or le contexte géopolitique mondial paraît très incertain et générateur de peur, de repli sur soi…

  • Rejet d’une certaine clientèle souhaitant consommer de façon éthique. Une menace lointaine certes mais de plus en plus prégnante. Il est important de réagir sur cet aspect marketing et, évidemment, éthique !

 

 

 

Partie 4 : opportunités

 

➜ Téléchargez le document gratuitement pour voir cette partie

 

 

 

 

Sources

 

rtbf.be. « De faux Prada fabriqués en chine et vendus-sur-internet »

fashionintime.org. « History of prada »

lemonde.fr. « Les musées multiplient les-partenariats avec les-maisons de luxe »

lesechos.fr. « Le luxe sous pression pour devenir plus vert »

lefigaro.fr. « Etat des lieux de la contrefaçon en-5 chiffres »

adepeche.fr. « Greenpeace dénonce sept maisons de luxe pour leur mauvaise politique environnementale ».

journalduluxe.fr. « Comment le luxe lutte-t-il face à la contrefaçon ».

labourseauquotidien.fr. « De grands écarts surréalistes entre Prada-et-LVMH ».

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30575 messages 111466 réponses