Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

Organisation et conduite du changement dans l'entreprise

2 Avis > Donne ton avis

Organisation et conduite du changement dans l'entreprise

Téléchargement

785 téléchargements

Organisation et conduite du changement dans l'entreprise

Extrait du document

Ce cours, intitulé Organisation et conduite du changement, abordera des thèmes essentiels en rapport avec la gestion d'entreprise. En effet, après avoir défini ce qu'est une organisation, ce cours vous parlera de l'approche systémique de l'entreprise, des structures organisationnelles mais également des changements organisationnels.

 

I. L'entreprise est une organisation

1.1 Définition d'une organisation

Une organisation est un espace de division du travail et de coordination caractérisée par l'existence d'activités continues, la définition des rôles et des responsabilités la plus claire possible, la coordination collective, les réseaux d'information interne et une certaine stabilité.

 

L’entreprise est une organisation productive (production, activité économique), de travail (transformation par action humaine) et autonome (centre de décision).

 

1.2 Évaluation d'une efficacité organisationnelle

Une organisation efficace est une organisation qui atteint les buts et les objectifs qu'elle s'était fixés. Pour évaluer l'efficacité d'une organisation, on s'appuiera sur 4 critères :

  • • La stabilité et la croissance de la structure
  • • La maximisation des résultats
  • • La protection des actifs
  • • La satisfaction des intérêts des salariés
  •  

    1.3 Les 7 images d'une organisation

    L’organisation comme une machine : Organisation est une machine calibrée, parfaitement huilée pour atteindre des buts prédéterminés. Ce modèle se base sur l'ajustement des tâches et des individus, la séparation des fonctions de planification et de conception ainsi que sur un contrôle strict par la hiérarchie.

     

    L’organisation comme un système politique : Organisation est un lieu où se prennent des décisions, contrôles, et existence de rapports d’autorité. Ce modèle se base sur un système de gouvernement à visée politique, avec des intérêts divergents ou convergents.

     

    L’organisation vue comme un espace psychique : Organisation est un lieu créateur de plaisir ou de souffrance. Ce modèle se base sur les sentiments des individus par rapport à l'organisation qui ont un effet sur son attitude au travail et son équilibre psychologique.

     

    L’organisation comme culture : Organisation est un lieu où se nouent relations humaines, lien social, culture, appartenance (rejet) à des valeurs qu’elle produit elle-même. Ce modèle se base sur l'importance de la production des normes et des valeurs, qui façonnent les comportements des individus.

     

    L’organisation vue comme instrument de domination : Organisation est un instrument au service de la stratégie de domination des dirigeants. Ce modèle se base sur une volonté de domination des groupes les plus puissants et sur l'inégalité de traitement social ainsi que sur l'instauration de privilèges.

     

    L’organisation vue comme un cerveau : Organisation est un cerveau rassemblant et traitant l’information et commande aux organes. Ce modèle se base sur l'importance du traitement des informations.

     

    L'organisation vue comme un organisme vivant : À l’image du corps humain, l’entreprise est constituée de cellules indépendantes qui contribuent au développement harmonieux et/ou à la survie de l’organisme. Chaque cellule échange avec les autres cellules matière, énergie et information. L’organisme puise ses ressources dans le monde extérieur (la nature) et réinjecte après transformation dans le monde extérieur (production). Il est sensible à son environnement sur lequel il agit directement aussi.

     

    1.4 Approche systémique de l'entreprise

    Définition d'un système : Un système est un ensemble d’éléments en interaction dynamique, organisé en vue d’accomplir certains buts. Tout système fonctionne en transformant des variables d’entrée en variable de sorties via processus.

     

    Caractéristiques d'un système :

  • • Identifiable
  • • Action en fonction d'un but
  • • Comportement régulé
  • • Auto-information
  • • Maître de son comportement
  • • Mémorisation
  •  

    II. Structures organisationnelles et impacts de l'environnement sur les organisations

    2.1 Structures organisationnelles d'entreprises

    La structure fonctionnelle d'entreprise (structure par fonction) convient tout particulièrement aux entreprises de petite taille avec des produits peu différents. Elle apporte de la simplicité et de la lisibilité et permet une spécialisation par domaine de compétence. En revanche, il y a des risques de conflits et le manque de transversalité la rend peu réactive.

     

    La structure divisionnelle par produit convient aux entreprises qui disposent de plusieurs produits. Elle permet de concentrer les compétences spécifiques au produit mais peut provoquer une dispersion.

     

    La structure par marché est adaptée aux entreprises qui interviennent sur plusieurs marchés, en permettant de décentraliser les responsabilités. Cependant, on peut observer une concurrence interne.

     

    La structure par projets ou programmes concerne certains secteurs comme l'armement ou l'aéronautique. La coordination des tâches se fait autour de ce qui fait l’essentiel de l’activité à un moment donné, regroupé autour d’un programme ou un projet : Opérations discontinues (début et fin).

     

    La structure matricielle est adaptée pour les entreprises multi-produits disposant d'une technologie avancée et d'une mentalité ouverte ainsi que d'un bon climat humain favorisant le dialogue et l'innovation. Cependant, elle peut engendrer des coûts et faire naître des conflits dus à une dualité de commandement.

     

    2.2 Théorie de la structure de Mintzberg

    Selon Mintzberg, une structure repose sur 5 éléments de base :

  • Un sommet stratégique : Vérifier l’atteinte efficace des objectifs et servir les besoins de ceux qui contrôlent la structure.
  • Une ligne hiérarchique : Ligne d'autorité (cadres, contremaîtres, etc…) assurant le relais entre sommet stratégique et centre opérationnel. Chaque membre de la ligne accomplit, à son niveau, le travail du sommet hiérarchique.
  • Un centre opérationnel : Regroupe les opérateurs dont le travail est directement lié à la production des biens et des services. Le centre opérationnel procure les entrées nécessaires à la production, fabrique et distribue les produits, assure la maintenance.
  • Une technostructure : Composée d'analystes chargés de la conception et de l'adaptation de la structure. Ils agissent sur le travail des autres membres en concevant les procédés de travail, planification et contrôle des opérations.
  • Des fonctions de support : Unités spécialisées qui ont une fonction particulière à remplir : logistique, recherche, contentieux, relations publiques, etc.
  •  

    2.3 Processus de décisio, coopération et contrôle

    Le processus de décision est un processus complexe et essentiel du fait de l'abondance d'informations. On distingue 4 types de processus de décision : modèle relationnel, essai et erreur, coalition et "poubelle", selon que l'on est en accord ou en désaccord sur les méthodes ou sur le problème à résoudre.

     

    Le processus de coordination est essentiel de nos jours, du fait du lancement fréquent et rapide de nouveaux projets, de l'innovation et de la réactivité aux fluctuations. La coordination est un facteur de réussite dans un environnement mouvant technologique et économique. Il y a également 4 formes de coopération : la coopération par adhésion à un projet commun, la coopération par la règle, la coopération par le contrat et la coopération par la contrainte.

     

    Le processus de contrôle est mis en place pour s'assurer que les objectifs sont atteints. Il y a 3 formes de contrôle : le contrôle administratif, le contrôle social et l'autocontrôle.

     

    III. Gestion du chagement

    3.1 Introduction au changement

    Le changement est une modification significative d’un état, d’un système de relation ou de situations de l’entreprise dont les éléments affectent les différents acteurs de l’organisation (actionnaires, dirigeants, managers, collaborateurs). Le changement est complexe au vu de toutes les interactions entre individus et conséquences sur chacun d’entre eux. Le changement est une recherche constante des entreprises pour répondre aux défis de l’environnement de marché.

     

    3.2 Stratégie et changement

    A. L'alliance stratégique comme levier du changement

    Définition d’une alliance : Une alliance est une relation de rapprochement entre deux firmes (inter-firmes), chacune d'entre elles demeurant juridiquement indépendante.

     

    Il y a trois types d'alliances : la cooptation d'entreprises, la co-spécialisation et l'appropriation.

     

    B. L'innovation comme levier du changement

    Les principaux types d'innovation sont l'innovation de produits ou l'innovation technologique, l'innovation de procédé, l'innovation MK, l'innovation organisationnelle et l'innovation management.

     

    C. Outsourcing

    Selon l'AFNOR, l'outsourcing (ou externalisation) est "un service défini comme le résultat de l’intégration d’un ensemble de services élémentaires visant à confier tout ou partie d’une fonction de l’entreprise « Client » dans le cadre d’un contrat pluriannuel à base forfaitaire, avec des niveaux de services définis."

     

    3.3 Changement organisationnel

    Changer la structure organisationnelle, c’est remettre en question les mécanismes et paramètres qui assurent à l’organisation sa stabilité, permanence et continuité. Le changement peut être difficile à mener dans les structures à identité forte et toucher à l’identité d’une organisation peut se révéler contre-productif.

     

    3.4 Changement et gestion internationale des RH

    On définit quatre stratégies possibles de GRH à l’international : l'ethnocentrisme, le poly-centrisme, le régio-centrisme et le géo-centrisme.

     

    Plan du document

     

    • I. L'ENTREPRISE EST UNE ORGANISATION
  • 1.1 Définition d'une organisation
  • 1.2 Évaluation d'une organisation efficace
  • 1.3 Les 7 images d'une organisation
  • 1.4 Approche systémique de l'entreprise
    • II. STRUCTURES ORGANISATIONNELLES ET PROCESSUS INTERNES DANS LES ORGANISATIONS
  • 2.1 Structures organisationnelles
  • 2.2 Théorie de la structure de Mintzberg
  • 2.3 Processus de décision, coopération et contrôle des organisations
    • III. GESTION DU CHANGEMENT
  • 3.1 Introduction au changement
  • 3.2 Stratégie et changement
  • 3.3 Changement organisationnel
  • 3.4 Gestion des RH et gestion du changement
  • Donne ton avis !

    Rédiger votre avis

    (50) Valider
    Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
    Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
    Vous devez donner une note pour valider votre avis.

    Les avis sur ce document

    TCastillo

    Très bon document, avec beaucoup de détailles pour bien comprendre ce qu'est la conduite du changement

    par - le 19/04/2016
    juju15

    Cours hyper complet qui aborde toutes les notions importantes sur ce thème.

    par - le 10/04/2014

    Questions / Réponses

    EN DIRECT DES FORUMS

    30577 messages 111469 réponses