Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

BTS - Oral de BTS Chapitre 1 - Oral et écrit : quelles différences

BTS - Oral de BTS Chapitre 1 - Oral et écrit : quelles différences

Téléchargement

459 téléchargements

BTS - Oral de BTS Chapitre 1 - Oral et crit : quelles diffrences

Extrait du document

 

Téléchargez gratuitement l’application BTS de digiSchool ! 

+500 leçons, 5000 questions, des vidéos et des annales corrigées par des professeurs pour vous aider à réussir votre BTS !

 

 

 

Préparer un oral est souvent source d'inquiétude et demande d'acquérir des compétences particulières. Tout d'abord, il est important d'avoir à l'esprit qu'il s'agit toujours d'un exercice et, même si les enjeux sont plus ou moins importants, vous ne jouez JAMAIS votre vie dans ce type d'épreuve que tout le monde connaît dans sa vie : évaluation, examen, concours ou entretien d'embauche.

 

Il faut dédramatiser cet exercice et chercher à se préparer le plus possible pour se sentir à l'aise au moment de la prestation. Il faut être capable de développer une stratégie qui vous permettra d'être performant au moment de l'épreuve.

 

Cette fiche vous propose de regarder quelles sont les similitudes entre l'oral et l'écrit puis de mettre en évidence les spécificités de l'oral pour être conscient de l'entraînement propre que demande ce moyen d'expression.

 

 

Plan du document :

 

I. Les similitudes entre oral et écrit

 

II. L'espace et le temps

 

III. Le langage non verbal et la gestuelle


1) Les repères pour l'auditeur

2) La posture physique

3) La mobilisation de la voix

 

IV. La clareté de la capacité à marquer efficacement les esprits


1) Les codes à mobiliser selon les situations

2) L'interaction avec un auditoire

 

 

 

 

 

I. Les similitudes entre oral et écrit

 

Télécharger le document pour voir cette partie

 

 

 

 

II. L'espace et le temps

 

Un oral se situe dans espace-temps particulier. Certes, l'écrit aussi mais la différence principale se trouve dans le fait que l'oral se fait en direct du jury et qu'il ne permet pas d'effectuer des correctifs de la même façon. Il faudra donc trouver des moyens de corriger d'éventuelles erreurs de contenu et de forme sans pour autant pouvoir à coup sûr les éviter. Pas de Blanco ni d'effaceur à l'oral.

 

L'espace physique est investi par votre corps, il y aura donc une implication plus large de votre personne au moment de l'oral. Bien entendu, un oral ne pourra jamais résumer qui vous êtes mais, à la différence de l'écrit, il ne mobilise pas que votre main, vos yeux et votre cerveau.

 

 

 

 

III. Le langage non verbal et la gestuelle


1) Les repères pour l'auditeur

 

A l'oral, plus qu'à l'écrit, il faut donner des repères à celui qui évalue votre prestation pour la simple et bonne raison qu'il ne peut pas vous relire, revenir en arrière, s'il n'a pas bien compris où vous vouliez en venir. Aussi, à l'oral, il ne faut pas hésiter à être un peu plus lourd dans les articulations et à présenter un plan de manière très précise. Il est important, de la même façon, de rappeler régulièrement à votre auditeur où vous en êtes dans la progression de votre propos en faisant des conclusions partielles parfaitement claires. Il ne faut pas que votre auditeur se perde, il a donc besoin d'un cheminement bien balisé avec des signaux manifestes qu'il lui permette de bien entendre tout ce que vous avez à lui dire.

 

 

 

 

2) La posture physique

 

Le corps est au cœur de la prestation orale. C'est la raison pour laquelle il doit être entraîné. Et ça ne s'improvise pas ! On apprend au corps à se positionner dans l'espace et à servir le propos que l'on a à communiquer. Si le corps est mal préparé, il peut, au contraire, devenir un vrai obstacle à l'oral : tremblements, mauvaise respiration, voix qui manque de puissance, attitude fermée...

 

 

 

3) La mobilisation de la voix

 

La voix est le support de la communication orale, on dit qu'elle est le canal de la parole. La voix est différente d'une personne à l'autre et, il est vrai que notre usage habituel de la voix peut plus ou moins nous mettre en difficulté dans ce type d'exercice. Notre manière de parler est acquise par notre éducation en grande partie, on peut donc modifier certains éléments acquis.  Certes, la voix est un organe plus ou moins bien doté en qualité et étendue de son mais ce don de départ est décisif si vous souhaitez devenir chanteur lyrique. Pour un oral, toutes les tessitures (étendue des sons dont une voix est capable) sont adaptées. Il faut apprendre à mieux exploiter les capacités de son organe pour mieux s'exprimer, contrôler les sons et être plus audible. 

 

 

 

 

 

 

IV. La clareté de la capacité à marquer efficacement les esprits

 

Télécharger le document pour voir cette partie

 

 

TOUS LES COURS DU BTS NRC

 

TOUS LES COURS DU BTS MUC

 

TOUS LES COURS DU BTS CI

 

TOUS LES COURS DU BTS COM

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30577 messages 111469 réponses