Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

BTS - Comptabilité générale Chapitre 17 - Les placements financiers

BTS - Comptabilité générale Chapitre 17 - Les placements financiers

Téléchargement

69 téléchargements

BTS - Comptabilit gnrale Chapitre 17 - Les placements financiers

Extrait du document

 

Plan du document :

 

 

CHAPITRE I : PREAMBULE

 

CHAPITRE II : LES PRINCIPAUX TYPES DE PLACEMENTS

       I. Les actions
       II. Les obligations
       III. Les O.P.C.V.M
       IV. Les dépôts à terme et les titres de créance négociables
        V. Les comptes rémunérés

 

 

 

 

 

Chapitre 1 : PREAMBULE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 COUR DISPONIBLE EN INTEGRALITE SUR LE DOCUMENT

A TELECHARGER GRATUITEMENT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre 2 : LES PRINCIPAUX TYPES DE PLACEMENTS

 

 L’entreprise ayant analysé ses besoins et choisi les types de placements, elle doit aussi entrer les informations en comptabilité.

 

 

1. Les actions

 

Ce sont des titres représentant une part dans une société de capitaux.

 

Vous achetez 10 parts de capital de la société B Si le capital de cette société est de 52 500€ composé de 30 actions de 1750 €, vous faites partie des gros actionnaires. Vous détenez 2 /3 du capital et vous avez beaucoup plus de poids que le porteur de 3 actions au conseil d’administration.


L’action peut monter ou baisser. C’est donc un placement risqué (comme pour le particulier). Il doit plutôt être réservé à une période longue.


La rémunération est le dividende payé par la société B au porteur de parts, après décision du conseil d’administration. Il n’y a pas de dividendes lorsque la société enregistre des pertes. Le dividende est fonction des résultats. Il est composé du superdividende et de l’intérêt statutaire. Son calcul sera étudié lors de l’affectation des bénéfices de l’entreprise.

 

On parle d’actions pour les SA, les sociétés en commandite par actions car l’actionnaire est propriétaire de l’entreprise.
Il s’agit de parts sociales pour les SARL, les EURL, société en commandite simple, société en nom collectif. Les associés sont propriétaire de l’entreprise.

 

 

 

2. Les obligations 

 

Ce sont des titres représentant une créance sur une société. L’entreprise souhaitant se procurer des fonds, émet un emprunt obligataire à une échéance donnée. A l’échéance la société rembourse l’obligataire.

 

Le montant du coupon est connu à la date de souscription.
L’action peut monter ou baiser. Lors de la souscription d’une obligation sur le second marché (« occasion »), l’acquéreur doit payer une partie de la valeur du coupon couru.

 

 

3. Les O.P.C.V.M. (ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF EN VALEURES MOBILIERES)

 

Les entreprises doivent diversifier leurs placements pour réduire les risques. La complexité de gestion d’un portefeuille conduit les entreprises à se tourner vers les services de sociétés financières spécialisées : O.P.C.V.M.


Ces sociétés ont pour mission de recueillir des capitaux qu’elles placent en valeurs mobilières de placement en assurant une gestion dynamique de ces fonds. En plaçant les excédents de trésorerie de cette façon, l’entreprise confie la gestion de son argent à un organisme spécialisé.

 

 

4. Les dépôts à terme et les titres de créance négociables 

 

  • 1 Le dépôt à terme est un compte ouvert dans une banque, bloqué pendant une période convenue et rémunéré à un taux donné.
    Ce sont des placements sécurisés donc peu rémunérateurs.

 

 

  • 2 les titres de créances négociables (T.C.N.). Ils sont émis sur un marché très réglementé. Ils sont négociables car pouvant être revendus à tout moment avant leur date d’échéance.

 

 

On distingue les billets de trésorerie :

 

  • Les billets de trésorerie : l’entreprise ayant un besoin de liquidités émet un billet de trésorerie contre lequel sa banque va lui remettre des liquidités pour une période courte (moins de deux mois). Ces billets pourront être rachetés par des entreprises qui ont un surplus de trésorerie à placer.

 

  • Les certificats de dépôts négociables (C.D.N.). Ils sont émis par la banque. Ils correspondent à des billets au porteur représentant des créances nées de dépôts à terme et négociables. Ils sont de durée plus longue que les billets de trésorerie (10 jours à un an).La banque émettrice les place auprès de ses propres clients. La banque s’engage à les racheter.

 

  • Les bons du trésor sont émis par l’Etat ; leur rémunération est faible car il n’y a pas de risque sur l’Etat français.

 

 

 

5. Les comptes rémunérés 

 

 

Ils ne rapportent pas beaucoup, mais ont l’avantage d’être une solution pour des petits montants et des courtes durées.

 

 

 

 

 

 

TOUS LES COURS DU BTS NRC

 

TOUS LES COURS DU BTS MUC

 

TOUS LES COURS DU BTS CI

 

TOUS LES COURS DU BTS COM

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30577 messages 111469 réponses