Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter

BTS : Sujet Culture générale et expression

BTS : Sujet Culture générale et expression

Téléchargement

167 téléchargements

BTS : Sujet Culture gnrale et expression

Extrait du document

 

Voici un sujet de BTS d'un partiel de Culture générale et expression de 2016. Téléchargez-le gratuitement !

 

 

Télécharger le document pour voir le sujet en intégralité.

 

 

Plan du document :

 

 

I. Première partie : Synthèse

 

II. Deuxième partie : Ecriture personnelle

 

III. Documents

 

 

I. Première partie : Synthèse

 

 

Vous rédigerez une synthèse objective, concise et ordonnée des documents suivants :

 


Document 1 : Patrick GARCIA, "Exercices de mémoire ? Les pratiques commémoratives dans la France contemporaine", La mémoire, entre histoire et psliliq rr. Éditions La Documentation Française, juillet-aoû I 2001 .

 


Document 2 : Tzvetan TODOROV, "La vocation de la mémoire", La mémoire, entre histoire et politique, Éditions La Documentation Française, juillet-août 2001.

 


Document 3 : Jean-Pierre STROOBANTS, "Le rendez-vous manqué de l'Europe avec le centenaire", Le Monde, mardi 11 novembre2014.

 


Document 4 : Victor HUGO, "Funérailles de I'Empereur, le 15 décembre 1840", Choses vues 1830-1848, Éditions Gallimard.

 

 

Télécharger le document pour voir le sujet en intégralité.

 

 

II. Deuxième partie : Ecriture personnelle

 

 

Selon vous, des cérémonies collectives, liées à la mémoire de faits passés, sont-elles nécessaires dans notre société ?

 

 

III. Documents

 

 

Document 1

 

 

La multiplication des commémorations est un trait original de la société française contemporaine. Elle ne met pas seulement en jeu les représentations du passé mais aussi celles de l'avenir et du présent. En effet, commémorer n'est pas seulement effectuer un retour sur soi. Ce n'est pas une simple évocation du passé, une remémoration. C'est produire un discours, mettre en scène un geste qui utilise le passé pour esquisser, devant les hommes du présent, leur devenir commun et manifester ce qui les lie ensemble aujourd'hui. [...]

 

La tradition commémorative s'institue, en France, pendant la période révolutionnaire. ll s'agit alors, dès les premiers mois de la Révolution, de célébrer la nouvelle origine, la rupture qui vient de se produire, et de rendre sensibles, lors de grandes fêtes, les nouveaux "noeuds" qui lient les citoyens entre eux. Celles-ci doivent, selon la conception de Rousseaul, "toucher le coeur" des participants et les instruire. Elles se voient donc attribuer une vertu pédagogique essentielle. Elles participent de l'éducation à la citoyenneté et de la construction du nouvel espace politique qui est celui de la France révolutionnée. Véritables liturgies civiles, elles s'inspirent des rituels des religions civiques antiques et du cérémonial religieux (procession, rassemblement, chants). [...]

 

 

Document 2

 

 

En ce moment qui marque le passage du temps, fin d'un siècle et début d'un autre, les Européens, et tout particulièrement les Français, semblent obsédés par un culte, celui de la mémoire. Comme saisis de nostalgie pour un passé qui s'éloigne irrévocablement, ils vénèrent volontiers ses reliques et s'adonnent avec ferveur à des rites conjuratoires, censés le maintenir vivant. On inaugure, paraît-il, un musée par jour en Europe, et des activités naguère utilitaires deviennent objet de contemplation : on parle d'un Musée de la Crêpe, ici, d'un Pôle de l'âne, là...Cette préoccupation compulsive avec le passé ne peut être considérée comme allant de soi, elle demande à être interprétée. Le culte de la mémoire ne sert pas toujours les bonnes causes et I'on ne saurait s'en étonner. [...]

 

ll est superflu de se demander s'il faut ou non connaître la vérité sur le passé : la réponse, ici, est toujours affirmative. ll n'en va pas de même des buts qu'on veut servir à l'aide de ce rappel du passé, et le jugement que nous portons là-dessus provient d'un choix de valeurs, non de la fidélité du souvenir.

 

 

Document 3

 

 

L'événement est passé presque inaperçu et n'aura finalement pas étonné grand monde, comme s'il était dans l'ordre des choses. En janvier, la Commission européenne confirmait qu'elle renonçait à célébrer le centenaire de la Grande Guerre. "Trop de cicatrices, trop lourd, trop risqué", écrivait Le Monde. "À la décharge de la Commission, l'affaire n'était pas simple. Trop de cicatrices...", relevait en juillet, dans nos colonnes, le romancier Pierre Lemaitre, Prix Goncôurt 2013 pour Au revoir là-haut (Albin Michel), son éblouissante fresque sur le conflit.

 

 

Document 4

 

 

En 1840, le roi Louis-Philippe ordonne le transfert à l'égtise Saint-Louis des Invalides des cendres de Napoléon ler, mort à Sainte-Hélène en 1821, dans le cadre d'une cérémonie solennelle. Victor Hugo, témoin de l'événement, évoque le passage du cortège dans les rues de Paris.

 

 

Télécharger le document pour voir le sujet en intégralité.

 

 

TOUS LES COURS DU BTS NRC

 

TOUS LES COURS DU BTS MUC

 

TOUS LES COURS DU BTS CI

 

TOUS LES COURS DU BTS COM

 

Donne ton avis !

Rédiger votre avis

(50) Valider
Votre commentaire est en attente de validation. Il s'affichera dès qu'un membre de digiSchool marketing le validera.
Attention, les commentaires doivent avoir un minimum de 50 caractères !
Vous devez donner une note pour valider votre avis.

Les avis sur ce document

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30577 messages 111469 réponses