Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le document

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter
Capping : Dfinition et ressources

Capping : Dfinition et ressources

Définition du Capping

 

Le capping correspond à l’exposition d’un internaute à la publicité d’une société. C’est-à-dire le nombre de fois que l’internaute va voir la publicité sur tout un site internet ou une seule page.

Le capping est, de manière générale, analysé en fonction du nombre d’expositions en un laps de temps donné.

 

Ex : le capping de la publicité de coca-cola peut être de « 4 journalier », cela veut dire que l’internaute verra 4 fois la même publicité dans la journée.

 

Le fonctionnement du capping est basé sur l’utilisation de cookies car ils permettent de pouvoir :

  • Connaitre le nombre de connexions de l’internaute
  • Limiter le nombre d’exposition à la publicité au nombre prédéfini
  • Connaître les centres d’intérêts de l’internaute pour cibler les publicités adressées

 

Exemple spécifications techniques de capping :

 

Définition capping

 

Le capping en pratique

 

Extrait de l'Express l'Expansion

 

Face aux adblockers, les médias et les réseaux sociaux adaptent leur stratégie. Tandis que les internautes cherchent à fuir la publicité, Facebook et YouTube mettent au point des solutions pour parvenir à les toucher.

 

Entre les internautes et la publicité, c'est l'éternel jeu du chat et de la souris. A la télévision, c'était facile, ils zappaient. Sur Internet, ils ont adopté les bloqueurs de pub (adblockers). Alors les annonceurs et les sites qui leur servent de supports, s'adaptent. Voilà comment naissent de nouveaux formats publicitaires. Il y a eu le pop-up, l'interstitiel, la vidéo pré-roll... comme on dit dans le jargon. Et maintenant? La métamorphose se poursuit. Exemples avec YouTube, Facebook, et quelques sites de presse français. 

 

YouTube lance le spot de 6 secondes "inzappable"

Aujourd'hui, sur YouTube, on trouve généralement deux sortes de publicités, qui s'affichent avant la vidéo sur laquelle on a cliqué: celles qui durent 20 ou 30 secondes et que l'on peut passer (en cliquant sur "ignorer l'annonce") au bout de cinq secondes; et, de plus en plus fréquemment, celles qui durent 20-30 secondes et que l'on ne peut pas passer du tout. Ce qui, au bout du compte, ne convient à personne. Les internautes fulminent devant leur écran, d'autant plus que la vidéo qu'ils cherchent à regarder est courte. Ou ils finissent par télécharger un bloqueur de pub. Les annonceurs, eux, sont frustrés car les consommateurs ne voient pas leur spot jusqu'au bout. 

 

Google a donc eu l'idée de lancer un nouveau format ce mois-ci, baptisé "Bumper ad". Puisque les internautes zappent au bout de cinq secondes, la durée du spot est fixée à six secondes maximum, et l'internaute ne pourra pas le "passer". Un format plus adapté, selon la firme, au mobile et aux vidéos musicales, qui constituent la plus grande partie des contenus visionnés sur la plateforme. 

 

"Les Bumper ads sont les petits haikus des vidéos publicitaires", affirme Google sur son blog officiel. Vendre ses espaces comme de la poésie, ça c'est de la publicité !  

TOUTES LES DEFINITIONS

Lire en intégralité

0 document sur Capping

Désolé, aucun document n'est associé à cette thématique pour l'instant

Replier

0 discussion sur Capping

Désolé, aucune discussion associée à cette thématique pour l'instant > Lancez en une !

Replier

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

136550 messages 220872 réponses