Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le marketing book

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter
Financer son entreprise : Les conseils d'un ban...

Blog

29 novembre 2010 | Blog

Financer son entreprise : Les conseils d'un banquier

Publié par Marketing Etudiant
Salut, je te recommande la lecture de ce document : http://www.marketing-etudiant.fr/blog/financement-entreprise-conseils-banquier.php sur digischool Marketing.
conseils prêt création d\'entreprise

Jacques DUMARTIN, conseiller de clientèle professionnels dans une grande banque nationale a accepté de répondre à des questions pour expliquer les solutions proposées par les banques afin d’accompagner le lancement d’entreprises et donne des conseils afin de maximiser ses chances.


Entrepreneuriat


Que proposent les banques en général pour accompagner  le démarrage d’activités ?
La création d’une entreprise part d’abord d’une idée, d’une envie du créateur  qui va devoir formaliser son projet, faire une étude du marché, de la concurrence, chiffrer les investissements nécessaires (incluant le besoin en fonds de roulement durable), bâtir un business plan, évaluer sa capacité d’apport financier,  pour finalement dégager un besoin de financement extérieur. Pour ces étapes préalables à la présentation d’un dossier bancaire, le créateur peut se faire aider par les CCI, experts-comptables, réseaux de soutien à la création d’entreprise…

Une fois le projet abouti jusqu’au plan financier (plan de financement, prévisionnel, plan de trésorerie), reste à trouver les financements bancaires.
Ceux-ci peuvent prendre différentes formes : crédit moyen-long terme pour le financement d’investissements , crédits court terme pour le délai client (en B to B, l’affacturage est une solution à étudier). Le recours à OSEO permet parfois de financer les besoins immatériels (frais de lancement sans oublier le fonds de roulement) et de faciliter l’accord de crédit…


Quelles sont les garanties demandées par les banques pour proposer un prêt ?

prêt création d'entrepriseUne fois que le projet est estimé valable, avoir de bonnes chances de réussite, ce qui est la première étape incontournable, vient la question « qu’est-ce qui se passe si les choses ne se passent pas comme l’entrepreneur et la banque le prévoient ? ». C’est là où intervient la question des garanties.
Les premières garanties, évidentes,  sont les garanties réelles sur les biens financés : nantissement du fonds de commerce, du matériel…

Ces biens subissant une décote lors d’une éventuelle cessation d’activité, des garanties complémentaires sont nécessaires pour que la banque puisse espérer récupérer le capital prêté : contregarantie OSEO, par exemple.
La caution, au moins partielle, du créateur d’entreprise fait partie de ces garanties complémentaires et est un gage de sa motivation (50% maximum en capital si contregarantie OSEO).


-    Quel(s) avantage(s) à passer par une banque plutôt qu’un Business Angel ou une Société de capital risque ? Quelles sont les principales différences ?
Il faut bien différencier
-    les investisseurs en capital, qui acceptent de prendre un risque important, financièrement équivalent à celui du créateur et sans garantie, en contrepartie d’une rentabilité attendue élevée, en général à un horizon de 5 ans.
Leur intervention permet de financer des besoins difficilement finançables par les banques (recherche et développement, par exemple), mais réduit la rentabilité du créateur qui partage la plus-value dégagée par son activité.

-    des préteurs bancaires, qui acceptent une rentabilité moindre (leur marge sur crédit) en contrepartie d’un risque moindre et minoré par les garanties.
Le recours aux prêteurs bancaires permet de faire jouer l’effet de levier et d’améliorer la rentabilité du capital (rentabilité des capitaux investis supérieure au coût du crédit), mais une entreprise en démarrage et très innovante ne pourra  que marginalement se financer  auprès des banques et devra avoir recours aux investisseurs en capital.


-    Comment est évalué un projet en démarrage par une banque ? Quelle est l’importance de la formation ou du parcours de l’entrepreneur dans cette évaluation ?prêt entrepreneuriat

En dernière analyse, la décision de financer une entreprise est une question de confiance :le banquier se dit :  « j’ai confiance dans la capacité de cette personne à aller au bout de son projet, que j’estime valable ». Pour le créateur, inspirer confiance, c’est d’abord montrer son professionnalisme, qu’il connait le domaine dans lequel il va se lancer, qu’il a réfléchi son projet et s’est donné les moyens, y compris humains et  financiers, de réussir, etc …

Bien entendu, dans le professionnalisme rentre l’expérience, la connaissance d’un secteur d’activité, un parcours professionnel réussi… Le CV est très important.
Réunir des compétences complémentaires (technicien et commercial, par ex.) est bien entendu un plus, à condition de bien se connaître entre associés.


Quels conseils donneriez vous à quelqu’un qui souhaite convaincre son banquier de lui accorder un prêt

Travaillez votre projet, entourez-vous de conseils compétents, connaissez votre secteur, les besoins des clients, la concurrence…Bref, abordez votre projet avec professionnalisme et lucidité : ne croyez pas que votre enthousiasme balaiera tous les obstacles, ne sous-estimez pas le temps que prends un lancement commercial (convaincre les premiers clients, constituer un réseau commercial…) et prévoyez un fonds de roulement en conséquence. Il vaut mieux retarder un projet que de lancer un projet mal ficelé…

Si vous le pouvez, testez votre projet à petite échelle avant de vous lancer dans des investissements significatifs. Soyez ambitieux, mais humbles…Connaissez vos compétences et vos lacunes, que d’autres (associés, par exemple) pourront peut-être combler …en dernière analyse, le marché a toujours raison.


Dans  quels secteurs les banques sont les moins frileuses/plus enthousiastes à investir ?

Les banques n’investissent pas, elles prêtent….pour être remboursées. Il est clair qu’elles préfèrent prêter sur des secteurs où il y a une visibilité : les secteurs en phase de lancement, où apparaissent de nombreuses entreprises-champignons qui n’atteindront pas forcément le stade de la maturité, sont plus réservés aux investisseurs en capital. Les banques prêtent plus volontiers aux secteurs en phase de développement ou de maturité, quand la pérennité des acteurs est plus stabilisée.


Entrepreneuriat

1

3 décembre 2010 14:28

Synthèse rapide :
Si vous avez besoin d’argent pour monter un projet, passez votre chemin, car banque = zero risque………………le reste est du blabla de banquier

Les 5 derniers blogs

Sujet d'étude - BAC STMG - Option Mercatique - 2014

Marketing

10 Août 2012 | Blog

Sujet d'étude - BAC STMG - Option Mercatique - 2014

Cette année, les sujets d'études du bac STG couvrent de nombreuses problématiques Marketing, principalement dans l'étude en amont des marchés ou des consommateurs.

Forum Initialis le 8 septembre à Paris

Marketing

29 Août 2011 | Blog

Forum Initialis le 8 septembre à Paris

0

Le Jeudi 7 Avril 2011 prochain se déroulera à Paris le forum Emploi organisé par Initialis. Cette initiative permet aux étudiants de rentrer en contact avec de nombreuses sociétés proposant des emp...

Retour sur LeR3 et Interview de MamyStory: lauréat du Startup Weekend

Marketing

25 Mars 2011 | Blog

Retour sur LeR3 et Interview de MamyStory: lauréat du Startup Weekend

0

LeR3, la première manifestation de l'association RiveraCube, s'est déroulé à merveille du 17 au 20 mars jusqu'à la dernière minute. (130 participants au Cocktail de lancement aux Terrasses d’Antipo...

Wizbii : Le réseau entreprenant pour étudiants et jeunes diplômés

Marketing

04 Mars 2011 | Blog

Wizbii : Le réseau entreprenant pour étudiants et jeunes diplômés

Romain Gentil, Co-Fondateur de Wizbii, le réseau professionnel des étudiants et des jeunes diplômés, a accepté des répondre à quelques une de nos questions pour présenter son service et donner plus...

Nordistes, Créez votre Startup en un Week-End

Marketing

02 Mars 2011 | Blog

Nordistes, Créez votre Startup en un Week-End

0

Le premier Startup Weekend à Lille aura lieu du 11 au 13 Mars prochain, au sein d'Euratechnologies. Cet évènement est l'occasion pour les étudiants et les professionnels de créer une startup en 54h...

Alerte email Tous les articles par mail gratuitement

Une alerte mail par semaine maximum. Vous pourrez vous désinscrire facilement. Aucune publicité.

Questions / Réponses

EN DIRECT DES FORUMS

30122 messages 110261 réponses