Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le marketing book

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter
bouton telecharger

II.5 La classification des produits

Les produits sont classés : selon le type de clientèle, la fréquence d'achat, la durée d'utilisation ou selon le lien qu'ils entretiennent avec d'autres produits.

1 - Classification en fonction de la clientèle

Ce sont :
  • des biens de consommation de grande consommation ou de consommation courante : ce sont des produits destinés aux consommateurs comme le pain, par exemple.
  • des biens industriels : ce sont ceux qui sont destinés aux entreprises. On y trouve les matières premières, les produits semi-ouvrés, les produits d'entretien, les biens d'équipement...

2 - Classification en fonction de la fréquence d'achat

On distingue :
  • Les biens banals : ce sont des produits d'achat fréquent, courants, réguliers, automatiques dont la durée de consommation est courte et dont la diffusion est grande. Par exemple, les produits alimentaires.
  • Les biens dit « anomaux » ou occasionnels : dont l'achat est peu fréquent, réfléchi et dont la durée de consommation est longue. Par exemple, un appareil d'électroménager.

3 - Classification en fonction de la durée d'utilisation

Dans cette catégorie, on trouve :
  • Les biens durables qui ont pour vocation de « durer ». Par exemple, une automobile.
  • Les biens semi-durables qui durent moins longtemps que les biens durables mais plus longtemps que les biens non durables comme un vêtement, par exemple.
  • Les biens non durables : qui ont une période de vie courte comme, par exemple, un bien alimentaire.

4 - Classification selon le lien avec d'autres produits

On distingue :
  • les biens substituables : dans ce cas la consommation de l'un exclut celle de l'autre. Par exemple, le beurre et la margarine.
  • Les biens complémentaires : dans ce cas la consommation de l'un entraîne celle de l'autre. Par exemple, une imprimante et du papier.
  • Les biens indépendants : dans ce cas la consommation du bien n'a aucune incidence sur celle de l'autre bien.
NB. : De nombreuses entreprises offrent à leurs clients une « solution » à leur besoin plus qu'un produit isolé : c'est le cas, par exemple, des offres de biens complémentaires (comme les ordinateurs et les consommables) ou dans le cas d'offre de biens et services associés (comme, par exemple, un véhicule, le crédit qui permet son achat, l'assurance et le service après-vente).
bouton telecharger