Marketing book Fermer

Marketing book gratuit - 245 pages

Télécharger

Merci de vous inscrire pour télécharger le marketing book

Je crée un compte gratuit

S'inscrire OU

J'ai déjà un compte

Se connecter
10 conseils pour réussir la partie empirique d'...

Blog

19 décembre 2014 | Blog

10 conseils pour réussir la partie empirique d'un mémoire de marketing

Publié par Claire Delgado
0
Salut, je te recommande la lecture de ce document : http://www.marketing-etudiant.fr/blog/10-conseils-pour-reussir-la-partie-empirique-dun-memoire-de-marketing.php sur digischool Marketing.

La partie empirique d’un mémoire de Marketing s’inscrit dans la continuité de la revue de littérature ou partie théorique du mémoire. La partie empirique expose les différentes démarches adoptées par l’étudiant pour obtenir les informations nécessaires, et les principaux résultats qui en découlent. Elle permet aussi de répondre directement à la problématique du mémoire posée au début du travail. A travers cette étude empirique, l’étudiant va essayer de faire transparaître sa capacité à mettre en œuvre des stratégies pour collecter et traiter les informations, et son aptitude à interpréter les résultats. Contrairement à la revue de la littérature qui rapporte les résultats des recherches antérieures, l’étude empirique est entièrement réalisée par le chercheur. Par conséquent, elle compte beaucoup dans l’appréciation de la qualité du travail fourni par l’étudiant lors de sa soutenance. Voici 10 conseils pour rédiger la partie empirique du mémoire de marketing.

 

 

1. La démarche empirique cherche à vérifier les hypothèses. Ainsi, il est indispensable de déterminer dans un premier temps, les hypothèses et les différents critères d’analyse.

2. Les hypothèses aident le chercheur à déterminer la méthode à adopter. Il est donc amené à déterminer les différents facteurs qu’il veut mettre en évidence et mesurer. Cette démarche devrait l’aider à faire le choix entre les différentes méthodes d’études en Marketing. L’étudiant peut faire une étude qualitative ou une étude quantitative. L’étude qualitative est adoptée lorsque le chercheur veut comprendre une situation ou évaluer les différentes perceptions concernant une pratique, un fait. D’une manière générale, l’étude qualitative se fait par le biais d’entretiens auprès de personnes ressources. Mais la mise en œuvre de cette étude nécessite l’établissement d’une grille d’entretien montrant les principaux thèmes qui doivent impérativement être abordés lors de l’entretien. L’étude quantitative pour sa part, est adoptée pour mesurer l’impact d’une stratégie sur le comportement de la population étudiée. Elle requiert la détermination des facteurs à analyser, des variables à mesurer et des ressources disponibles pour recueillir les informations.

3. La partie empirique se base sur des observations faites sur le terrain. L’étudiant doit donc déterminer un terrain qui peut être un magasin, une entreprise, etc.

4. Les études marketing visent à analyser le comportement d’une population donnée. Dans ce cadre, il faut déterminer et justifier le choix d’étudier une population précise.

5. L’étude empirique mène l’étudiant à faire des observations, des suivis, des enquêtes, etc. Les résultats issus de ces enquêtes et de ces observations sur terrain devraient être présentés dans la partie empirique et être structurées de manière logique.

6. Les résultats devraient se présenter sous forme de graphiques, de tableau, etc. La présentation des résultats sous forme de figures permet d’aérer le mémoire et aide le lecteur à comprendre très rapidement les principaux résultats découlant des études sur terrain, souvent plus parlant qu’un texte dense.

7. Il convient de bien choisir la forme adoptée pour présenter les résultats afin de les rendre plus lisibles. Ainsi, les tableaux sont utilisés pour faire des comparaisons, les graphes à secteurs sont adoptés pour apprécier la proportion d’une population étudiée dans un ensemble, les courbes aident à comprendre l’évolution d’un fait pendant une période très précise, etc.

8. Les résultats doivent être interprétés et analysés. Pour ce faire, l’étudiant est une fois de plus amené à apporter des arguments en se basant sur la littérature. Il doit expliquer les résultats positifs et les résultats négatifs. Il faut noter que les résultats peuvent parfois être négatifs et ne pas confirmer les hypothèses de départ.

9. Les résultats obtenus doivent être confrontés avec l’analyse de la littérature préalablement réalisée. Dans l’hypothèse où le résultat est complètement différent de celui attendu au départ, il est nécessaire que le chercheur multiplie ses sources et ses lectures pour tenter d’apporter des explications.

10. Les résultats négatifs peuvent parfois découler des biais au niveau de la réalisation de la méthode. La discussion ne doit pas uniquement expliquer les résultats, mais doit aussi faire un bilan critique concernant la méthode adoptée.


 

Les 5 derniers blogs

#parentsmythos : la nouvelle campagne pour le Ford C-Max

Claire

03 Juin 2015 | Blog

#parentsmythos : la nouvelle campagne pour le Ford C-Max

0

Ford lance une nouvelle campagne pour son C-Max avec le hashtag #parentsmythos.

KFC Tray Typer : le plateau repas connecté à votre smartphone

Claire

Michel et Augustin recrute dans les métros

Claire

20 Avril 2015 | Blog

Michel et Augustin recrute dans les métros

0

Recruter dans le métro : la marque Michel et Augustin l'a fait !

L'échange de logo par Fabio Di Corleto

Claire

14 Avril 2015 | Blog

L'échange de logo par Fabio Di Corleto

Découvrez l'amusant travail de l'artiste italien Fabio Di Corleto sur l'échange de logos de grandes marques !

Heineken lance l'opération #Supportyourbar

Claire

08 Avril 2015 | Blog

Heineken lance l'opération #Supportyourbar

0

#Supportyourbar est la nouvelle opération Heineken : votez pour votre bar préféré !

Alerte email Tous les articles par mail gratuitement

Une alerte mail par semaine maximum. Vous pourrez vous désinscrire facilement. Aucune publicité.